CIK CompetitionsCIK Champs StandingsLatest CompetitionsEntry FormInternational CalendarZone Calendar

Academy Trophy: Rodriguez Unlucky, Boccolacci Leader

11.07.2011

Held as a support to the CIK-FIA “U18” World Championship, the action-packed Academy Trophy had many emotions in store in Ortona’s heat wave. Leaders further to the qualifying heats, the Russian Vsevolod Gagen and the representative of the FIA Women in Motor Sport Commission, France’s Lucile Cypriano, were unable to confirm their form in the two races scheduled on Sunday afternoon. Both times it was Diego Rodriguez who first crossed the finish line. But the Spaniard could not make it to the highest step of the podium. A three-second penalty in the first race relegated him to the runner-up position and he was disqualified from the second race as he did not meet the regulatory minimum weight. And then we saw a historical event in the first race as it was won by Aleksander Ndrio, the first licence-holder from Albany to enter an international Karting competition. Aleksander thus proved the justification of this international competition created by the CIK-FIA with the support of Parolin (which supplies the chassis and engines free of charge), as in particular it enables Drivers from nations seldom represented in Karting to compete on equal terms with youngsters from countries where this form of sport is well developed.

On the podium of this first race, Ndrio was joined by the poor Diego Rodriguez and the Monaco competitor Charles Leclerc. France’s Esteban Ocon and Britain’s Benjamin Barnicoat confirmed their reputation as hopefuls in their countries by getting into the Top 5 ahead of the second Frenchman, Dorian Boccolacci, the Finn Aatu Moilanen, the Spaniard Mikel Azcona, the Greek Filippos Kalesis and the Swiss Randy Berglas. After a bad start and a spin, Lucile Cypriano could only manage to finish 13th despite achieving the fastest lap time in the race, slightly ahead of Vsevolod Gagen.

The second race was also full of action. After the disqualification of Rodriguez, victory went to the young Frenchman Boccolacci, who had successfully pulled away from a group where there was no lack of overtaking. He was joined on the podium by Filippos Kalesis and Charles Leclerc while Esteban Ocon and Benjamin Barnicoat confirmed the 4th and 5th places they had obtained in the first race. It was also worth noting the presence in the Top 10 of Finland’s Juho Valtanen and Aatu Moilanen, of the Norwegian Frederik Schandorff and of the Ukrainian Oleksander Tkachenko, author of the fastest lap time in the race. And what about the winner of the first race, Aleksander Ndrio? A collision at the start jeopardised all his chances right from beginning, and it was also the case of Lucile Cypriano, who was involved in heavy bumping in a closely-fought opening lap.

Thanks to the success he achieved in the second race, Dorian Boccolacci will arrive as provisional Championship leader at the next event, scheduled at the end of August at Essay. But he is closely followed by Charles Leclerc, Fillipos Kalesis, Esteban Ocon and Benjamin Barnicoat.

* * * * * * * * * * * * *

Trophée Académie : Rodriguez malchanceux, Boccolacci en tête

Disputé en marge du Championnat du Monde « M18 », le Trophée Académie de la CIK-FIA n’a pas été avare en émotions et en rebondissements sous la canicule d’Ortona. En tête après les manches qualificatives, le Russe Vsevolod Gagen et la représentante de la Commission Femmes et Sport Automobile de la FIA, la Française Lucile Cypriano, n’ont pas pu confirmer lors des deux courses programmées dimanche après-midi. À deux reprises, c’est Diego Rodriguez qui a franchi en premier la ligne d’arrivée. Mais pas une seule fois l’Espagnol n’a pu monter sur la plus haute marche du podium. Une pénalité de trois secondes lors de la première course l’a relégué au 2e rang alors qu’il était déclassé de la deuxième course pour avoir été pesé sous le poids réglementaire. Dès lors, on assistait à un événement historique lors de la première course car le vainqueur était l’Albanais Aleksander Ndrio, premier représentant de son pays dans une épreuve internationale de Karting. Aleksander prouvait ainsi le bien-fondé de cette compétition internationale créée par la CIK-FIA avec le soutien de Parolin (qui fournit gratuitement les châssis et les moteurs) et qui permet notamment à des Pilotes issus de nations peu représentées en Karting d’affronter à armes égales leurs homologues des pays où la discipline occupe une place importante.

Sur le podium de cette première course, Ndrio était rejoint par le pauvre Diego Rodriguez et le Monégasque Charles Leclerc. Le Français Esteban Ocon et le Britannique Benjamin Barnicoat confirmaient leur statut d’espoir dans leur pays en rentrant dans le Top 5 devant le deuxième Français, Dorian Boccolacci, le Finlandais Aatu Moilanen, l’Espagnol Mikel Azcona, le Grec Filippos Kalesis et le Suisse Randy Berglas. Après un départ manqué et un tête-à-queue, Lucile Cypriano ne pouvait faire mieux qu’une 13e place malgré son meilleur tour en course, juste devant Vsevolod Gagen.

La deuxième course était elle aussi très animée. Après le déclassement de Rodriguez, la victoire revenait au jeune Français Dorian Boccolacci, lequel était parvenu à s’échapper d’un groupe où les dépassements n’ont pas manqué. Il était rejoint sur le podium par Filippos Kalesis et Charles Leclerc alors qu’Esteban Ocon et Benjamin Barnicoat confirmaient leurs 4e et 5e places de la première course. On notait encore la présence dans le Top 10 des Finlandais Juho Valtanen et Aatu Moilanen, du Norvégien Frederik Schandorff et de l’Ukrainien Oleksander Tkachenko, auteur du meilleur tour en course. Et le vainqueur de la première course, Aleksander Ndrio ? Un accrochage au départ a d’emblée compromis toutes ses chances, tout comme Lucile Cypriano, elle aussi impliquée dans une bousculade lors d’un premier tour très disputé.

Grâce à son succès lors de la deuxième course, Dorian Boccolacci arrivera en tête du classement provisoire du Championnat lors de la prochaine épreuve, fin août à Essay. Mais Charles Leclerc, Filippos Kalesis, Esteban Ocon et Benjamin Barnicoat sont dans son sillage.