CIK CompetitionsCIK Champs StandingsLatest CompetitionsEntry FormInternational CalendarZone Calendar

Maasmann the early Championship Leader – but heartache for Harpham

23.04.2012

Marcel Maasmann (Anderson/FPE) of Holland followed up his 2nd place in Saturday’s Race 1, with victory on Sunday. That gives him a clear lead in the Championship standings, but Sunday’s win owed a debt to the misfortune of British Team mate Lee Harpham (Anderson/FPE) who looked to be heading for a double victory until his chain snapped on lap 7 of the 9-lap race. Adam Kout (MS Kart/DEA) from the Czech Republic had two 3rd places and Dane Henrik Lilja (PVP/PVP) followed Saturday’s 4th place with 2nd on Sunday.

Daniel Hentschel (Anderson/DEA) was the early leader of a rain-affected Race 1 and Damien Payart (Anderson/FPE) soon joined the battle for the lead. It was Harpham who got in front on lap 2 and his consistent blistering pace made sure that he was never caught. Maasmann was almost as impressive and held down second place from lap 2 onwards. The other consistent drives came from Kout and Lilja with the Czech Driver solid throughout in 3rd place whilst Lilja caught the eye despite missing the podium by finishing 4th. Gavin Bennett (Anderson/DEA) worked hard over the full 10 laps and was rewarded with 5th place – not what he would have wanted at the outset but a big improvement from the lower end of the top 20 after an opening lap scare when he had to take evasive action from Drivers out of position.

There were two great drives from Henrik Vejen (PVP/PVP) going from 16th to 6th and Tony Ahlgren (also PVP/PVP) 7th from 17th. Paul Kennings (Anderson/FPE) was having his first race of the season after a nasty illness and could not have anticipated an 8th place finish from his 28th place start. Stefan Malm (Nibor/PVP) had held 4th place at one time before dropping back to 9th and Daniel Hentschel, who had fallen out of the Top Ten when leading, repaired the damage to some extent by climbing back to 10th place. Another good drive from the back of the field was from Welshman Carl Kinsey (Anderson/FPE) from 26th to 11th.

Several top Drivers had a disappointing start to the 2012 Season. Emmanuel Vinuales (MS Kart/DEA) had qualified 8th fastest but made no significant progress and went out on lap 7 after his second spin of the race. Payart was impressive after his year away from racing, climbing to 2nd place, but in the wet conditions he suffered a waterlogged engine and retired when 4th on lap 3. For once, Bennett did not make his usual fast start and when he came upon the incident on the opening lap, fell back to 16th place. But worst of all was pole man Jurgen Reinke (Anderson/DEA) who, after a slow start, lost places regularly and eventually finished a lowly and very disappointing 19th.

Race 2 was stopped after two laps when heavy rain suddenly fell. But when the restart over 9 laps was called, neither of the front row men, Reinke or Payart, appeared and both were non-starters. Once again Hentschel was the early leader but Harpham overtook him on lap 2 and held the lead to lap 7. Maasmann went through to 2nd on lap 6 and looked to be getting closer to the lead, but a snapped chain with less than 2 laps to go took Harpham out and promoted Maasmann to a first place he never lost. Lilja and Kout were 2nd and 3rd as Hentschel drifted out of the podium places late on and had to settle for 4th. Henrik Vejen (PVP/PVP) was worth his 5th place but former Champion, Gavin Bennett followed Saturday’s 5th with 6th on Sunday for a modest start to his bid to regain the title. Defending Champion Emmanuel Vinuales was not impressive, but Sunday’s 11th place was a huge improvement on Saturday’s non-finish. The un-fancied Tony Ahlgren had his second Top 10 finish of the weekend.

It has to be said that the rain spoiled both race days but equally, it should be said that some Drivers handled the wet conditions better than others.

Adam Kout, for example, told us: “We had some technical problems on Saturday but Sunday was really good. I am very happy. The weather doesn’t bother us. We are fast in the wet and the dry.”

Henrik Lilja was pleased with his weekend’s work to lift the spirits of Poul V. Petersen back home nursing a broken foot. “Poul will be very happy with this result. We had a very good race here a month ago so a win was on his mind. But 2nd and 4th is good.”

The Driver struggling for words was Marcel Maasmann: “This is like a dream. I felt we were very fast in the dry and just as good when the rain came. I have to acknowledge the bad luck that Lee (Harpham) had because he would have won Race 2. But I want to thank John (Riley) for all the hard work and testing that was put in during the winter.”

So the first event of the Championship answered several questions. In particular the FPE and PVP engines show significant improvement from 2011 but we still do not know if they would match the DEA in totally dry conditions. This is one of the fascinating questions that the Championship will answer in the forthcoming months. We do know that Marcel Maasmann is a serious title contender – perhaps the best Dutch Driver since Perry Grondstra!

Races 3 and 4 take place at Snetterton (GBR) on 13-15 July 2012. This event is scheduled to be a major festival of Superkart racing with the CIK-FIA Championship top of the bill on the British Superkart GP programme which also includes separate rounds of international and domestic Superkart Series.

*******************

Maasmann premier leader du Championnat – grosse déception pour Harpham

En remportant la victoire dimanche, le Hollandais Marcel Maasmann (Anderson/ FPE) a complété sa 2e place obtenue dans la Course 1 disputée samedi. Cela lui donne une belle avance au Championnat, mais son succès dominical a en partie été dû aux malheurs de son coéquipier britannique Lee Harpham (Anderson/FPE) qui paraissait promis à une double victoire jusqu’à ce que sa chaîne cass0e au 7e tour d’une course qui en comportait 9. Le Tchèque Adam Kout (MS Kart/DEA) termine deux fois 3e et le Danois Henrik Lilja (PVP/PVP) ajoute à sa 4e position de samedi une 2nde place dimanche.

Daniel Hentschel (Anderson/DEA) a été le premier à mener la Course 1, qui a été affectée par la pluie, et Damien Payart (Anderson/FPE) n’a pas été long à se mêler à la lutte pour le commandement. C’est Harpham qui a pris la tête au 2e tour ; en maintenant une vitesse foudroyante, il s’est assuré de ne jamais être rejoint. Maasmann s’est montré presque aussi impressionnant et a conservé la seconde place depuis le 2e tour. Autres Pilotes ayant constamment attaqué, Kout et Lilja, le Tchèque ayant toujours fermement occupé la 3e place cependant que Lilja se faisait remarquer même s’il échouait au pied du podium en terminant 4e. Les gros efforts de Gavin Bennett (Anderson/DEA) pendant les 10 tours lui ont valu le 5e rang – ce n’est pas exactement le résultat qu’il espérait au départ mais c’est une belle progression par rapport au premier tour qui le vit se retrouver environ 20e suite à une frayeur qui le contraignit à des manœuvres d’évitements de Pilotes qui n’étaient pas où ils auraient dû se trouver.

Grâce à de superbes courses, Henrik Vejen (PVP/PVP) est remonté de 16e à 6e et Tony Ahlgren (également sur PVP/PVP) de 17e à 7e. Pour Paul Kennings (Anderson/FPE), suite à une forte maladie, c’était la première course de la saison et il ne s’attendait pas à sa 8e place finale en partant 28e. Stefan Malm (Nibor/PVP) s’était retrouvé 4e à un moment donné avant de reculer jusqu’à la 9e place, et Daniel Hentschel, lequel était sorti du Top 10 après avoir mené la course, a quelque peu réparé les dégâts en remontant jusqu’à la 10e place. Le Gallois Carl Kinsey (Anderson/FPE) a également bien piloté depuis l’arrière du peloton puisqu’il est passé de la 26e à la 11e position.

Plusieurs Pilotes de premier plan ont démarré leur saison 2012 de façon décevante. Qualifié 8e, Emmanuel Vinuales (MS Kart/DEA) n’a guère progressé et a abandonné au 7e tour après son deuxième tête-à-queue de la course. Payart s’est montré impressionnant suite à son année sabbatique puisqu’il est remonté en 2e position, avant que la pluie noie son moteur et le force à l’abandon au 3e tour alors qu’il était 4e. Une fois n’est pas coutume, Bennett n’a pas réussi son traditionnel départ canon et lorsqu’il s’est retrouvé pris dans l’incident du premier tour il est tombé à la 16e place. Mais le sort le moins enviable était celui du poleman Jurgen Reinke (Anderson/DEA) qui, après un départ lent, a régulièrement perdu des positions pour terminer dans les profondeurs du classement à une décevante 19e place.

La Course 2 a été arrêtée après deux tours suite à une grosse averse. Mais au moment du nouveau départ pour une distance de 9 tours, aucun des deux hommes occupant la première ligne, Reinke et Payart, ne s’est présenté, tous deux étant non-partants. Cette fois encore, Hentschel fut le premier à se porter en tête, mais Harpham l’a dépassé au 2e tour et est resté devant jusqu’au 7e. Maasmann s’est hissé en 2e position au tour 6 et a donné l’impression de se rapprocher de la tête, mais une chaîne cassée à moins de 2 tours du drapeau à damier a eu raison de Harpham et a promu Maasmann à une première place qu’il n’a plus perdue. Lilja et Kout ont fini 2e et 3e comme Hentschel perdait sa place sur le podium en fin de course, devant se contenter du 4e rang. Henrik Vejen (PVP/PVP) méritait quant à lui sa 5e place mais l’ancien Champion Gavin Bennett a modestement débuté sa campagne pour reprendre son titre, en ajoutant à la 5e place obtenue samedi une 6e place dimanche. Le Champion en titre Emmanuel Vinuales n’a impressionné personne mais la 11e place qu’il a obtenue dimanche est en sensible amélioration par rapport à son abandon de samedi. L’inattendu Tony Ahlgren, enfin, obtient son second Top 10 du week-end.

Il faut dire que si la pluie a gâché les deux jours de course, certains Pilotes ont mieux tiré leur épingle du jeu que d’autres dans ces conditions piégeuses.

C’est le cas d’Adam Kout, qui nous a dit : « Nous avons eu des problèmes techniques samedi mais dimanche s’est très bien passé et je suis ravi. Le mauvais temps ne nous gêne pas. Nous sommes rapides sur piste sèche ou mouillée. »

Henrik Lilja est satisfait du travail qu’il a accompli ce week-end pour remonter le moral de Poul V. Petersen rentré chez lui pour soigner un pied cassé. « Poul sera très heureux de ce résultat. Nous avions livré une très belle course ici le mois dernier, aussi envisageait-il à la victoire. Mais 2e et 4e, c’est déjà très bien. »

Ému, Marcel Maasmann cherchait ses mots : « C’est vraiment un rêve. J’ai trouvé que nous étions très rapides sur le sec et tout aussi compétitif sous la pluie. Je dois reconnaître que Lee (Harpham) n’a pas été chanceux car il aurait dû gagner la Course 2. Je tiens en tout cas à remercier John (Riley) pour le gros travail et les essais effectués cet hiver. »

La première épreuve du Championnat a donc livré quelques réponses. Elle a en particulier montré que les moteurs FPE et PVP ont fait des progrès significatifs depuis 2011 – on ne sait cependant toujours pas s’ils tiendraient la dragée haute aux DEA sur le sec. C’est l’une des fascinantes questions auxquelles le Championnat répondra dans les prochains mois. Il est clair que Marcel Maasmann est un sérieux candidat au titre, et c’est peut-être le meilleur Pilote Néerlandais depuis Perry Grondstra !

Les 3e et 4e Courses auront lieu à Snetterton (GBR) les 13-15 juillet 2012 dans le cadre d’un grand festival de courses de Superkarts dont le Championnat CIK-FIA tiendra le haut de l’affiche dans le cadre du GP de Grande-Bretagne de Superkart, qui comprend aussi des manches de Séries de Superkarts internationales et nationales.