CIK CompetitionsCIK Champs StandingsLatest CompetitionsEntry FormInternational CalendarZone Calendar

Norris in KF-Junior and Nielsen in KF score big points at Alcaniz

17.06.2013

Under the overwhelming Spanish heat at Alcaniz, it was paradoxically two drivers from Northern Europe, the English driver Lando Norris and the Danish Nicklas Nielsen, who eventually succeeded during the first round of the European KF & KF-Junior Championship after every twist in the sporting confrontation. The intensity of the battles let down some very talented drivers, but the allocation of the Championships in a few weeks in Italy, at Ortona, after the second and final round of 2013, suggests some great opportunities for revenge.

The layout of Alcaniz proved once again formidable for drivers and mechanics, especially as the thermometer hadn't regularly passed 30 °. The wide and undulating track provides multiple overtaking opportunities. The competitors' strategic vision constituted an additional element in the European battle. The analysis shows that the winners were in fact rarely the fastest over a lap.

Lando Norris, a great winner in KF-Junior

The young British driver showed great form this weekend against 80 of the best drivers in the KF-Junior category. Driving an FA Kart-Vortex-LeCont, he began to set the fastest times in timed qualifying before confirming with an impressive series of five victories in five heats. But he had to fight hard to get back in the wake of the English pilot of Thai origin, Sasakorn Chaimongkol, (Kosmic-TM-LeCont), who led from the first lap of the Final. Then the Belgian Matteo Raspatelli (Tony Kart-Vortex-LeCont) took second place, also well deserved after his performances in the heats and winning Prefinal 2. Third went to the Dutch driver Martijn Van Leeuwen (Zanardi-TM-LeCont), a major player in the competition.

Nicklas Nielsen, the leader at the right time

Good drivers were at the front of the KF category throughout the meeting which brought together 64 contenders at Alcañiz. The Danish driver Christian Sorensen (Tony Kart-Vortex-Vega) set the pole position lap, the Englishman Ben Barnicoat (ART GP-TM-Vega) won all his heats, the Dutchman Max Verstappen (CRG-TM-Vega) won Prefinal 1, Sorensen was ahead again in Prefinal 2, but the only one to be perfectly competitive at the right time was Nicklas Nielsen. Always well placed since the beginning of the competition, he raced a perfect Final on his Kosmic-Vortex-Vega, moving into the lead on the second lap, never to be dislodged. Sorensen had to settle for the second step of the podium which was completed by Verstappen.

Fruitful collaboration for the second race on the international calendar

After the inaugural event at Wackersdorf the cooperation between the CIK-FIA and WSK Promotion has proved constructive again at the second meeting of the season. The personnel of the two organisations are now getting to know each other and use their skills to advance the level of karting competition. The road is still long, but the new direction with WSK Promotion is very promising.

**************

Norris en KF-Junior et Nielsen en KF marquent de gros points à Alcaniz

Sous l'écrasante chaleur espagnole d'Alcaniz, ce sont paradoxalement deux pilotes du nord, l'Anglais Lando Norris et le Danois Nicklas Nielsen, qui se sont finalement imposés lors de la première épreuve du Championnat d'Europe KF & KF-Junior après une confrontation sportive pleine de rebondissements. L'intensité des batailles a laissé sur le carreau certains pilotes très talentueux, mais l'attribution des titres dans quelques semaines en Italie, à Ortona, après la seconde et dernière épreuve 2013, laisse entrevoir de belles possibilités de revanche.

Le tracé d'Alcaniz s'est avéré encore une fois redoutable pour les pilotes et les mécaniques, d'autant que le thermomètre ne s'est pas privé de dépasser régulièrement les 30°. Une piste aussi roulante et aussi large offre de multiples possibilités de dépassement. La vision stratégique des concurrents alogiquement constitué un élément supplémentaire dans la bataille européenne. L'analyse des résultats montre que les vainqueurs étaient en effet rarement les plus rapides sur un tour.

Lando Norris, grand dominateur de la KF-Junior

Le jeune pilote anglais a montré une très grande forme ce week-end en présence de 80 des meilleurs  pilotes de la catégorie KF-Junior. Au volant de son ensemble FA Kart-Vortex-LeCont, il avait commencé par réaliser le meilleur temps des essais chronométrés avant de confirmer par une impressionnante série de 5 victoires en 5 manches qualificatives. Pourtant, il lui a fallu se battre durement pour revenir dans le sillage du pilote anglais d'origine thaïlandaise Sasakorn Chaimongkol (Kosmic-TM-LeCont), leader depuis le premier tour de la finale. C'est le Belge Matteo Raspatelli (Tony Kart-Vortex-LeCont) qui prenait une deuxième place, elle aussi bien méritée, à la suite de ses prestations dans les manches, puis de sa victoire de la Préfinale 2. La troisième place revenait au Hollandais Martijn Van Leeuwen (Zanardi-TM-LeCont), un des grands acteurs de la compétition.  

Nicklas Nielsen, leader au bon moment

Les bons pilotes se sont succédés aux avant-postes de la catégorie KF durant tout le meeting d'Alcaniz qui rassemblait 64 prétendants. Le Danois Christian Sorensen (Tony Kart-Vortex-Vega) signait la pole position des chronos, l'Anglais Ben Barnicoat (ART GP-TM-Vega) remportait toutes ses manches qualificatives, le Hollandais Max Verstappen (CRG-TM-Vega) gagnait la Préfinale 1, Sorensen s'imposait à nouveau en Préfinale 2, mais le seul à être parfaitement compétitif au bon moment s'appelait Nicklas Nielsen. Toujours bien placé depuis le début de la compétition, il a disputé une Finale parfaite sur son Kosmic-Vortex-Vega, se portant en tête dès le deuxième tour pour ne plus en être délogé. Sorensen devait se contenter de la seconde marche d'un podium complété par Verstappen. 

Collaboration fructueuse pour la seconde course du calendrier international.Après l'épreuve inaugurale de Wackersdorf, la coopération entre la CIK-FIA et la WSK Promotion s'est révélée de nouveau constructive lors du deuxième rendez-vous de la saison. Les hommes des deux structures apprennent désormais à se connaître et à associer leurs compétences pour faire progresser  la compétition karting de haut niveau. Le chemin est encore long, mais la nouvelle direction prise avec la WSK Promotion est très prometteuse.