CIK CompetitionsCIK Champs StandingsLatest CompetitionsEntry FormInternational CalendarZone Calendar

Wackersdorf: a successful turning point

21.05.2013

After months of preparation, the first CIK-FIA meeting organized in collaboration with a promoter, WSK Promotion, was finally held this weekend in Germany at the Wackersdorf circuit. Despite the inevitable pressure inherent in a new experience of this kind, the results of the opening round of the European Championship for KZ and KZ2 were overwhelmingly positive. Together with very pleasant weather, the event set a high standard, both for the competitors than and the organization. Max Verstappen will be remembered for his domination in KZ, while Riccardo Negro emerged victorious from a confrontation with the outstanding Marco Zanchetta in KZ2. Times change and Wackersdorf marks an important step towards the future of karting.

Although he had not meant it as a testimony, the spontaneous declaration of the great champion Bas Lammers on the podium could serve as a reference: "It really hasn't taken long for the collaboration between the CIK-FIA and WSK Promotion to bear fruit. We saw a lot of flexibility from the organization and a great respect for the competitors. Everyone was very attentive to everything going well, the commissioners were very involved, and concerned about the safety of all. The drivers felt good and the races took place in an excellent atmosphere."

The overall results are very encouraging for future collaborations between the CIK-FIA and WSK Promotion. Some perfectly understandable adjustments between the two organisations will be set up at the next round, but it is clear that the running of this first meeting has been very promising. The President of the CIK-FIA, the Vice-President and the Executive Secretary, who wanted to show their involvement in the new operation by their presence at Wackersdorf, were not disappointed that things went the way they hoped for the future of Karting.

Strict measures were taken on Friday in several areas, and the positive effects were clearly felt in the finals on Sunday. Noise reduction remains a priority of the CIK-FIA, including with the KZ equipment, so as not to jeopardize the future of the discipline, regardless of the level of competition. International Championships are to show the way so that all ASNs understand the importance of getting involved in this process. The checks carried out since the beginning of the meeting led to sanctions as announced from qualifying and the first heats. The CIK-FIA is very satisfied with the cooperation of major factories and teams that resulted, as on Saturday the noise levels complied with the regulations. In terms of sportsmanlike racing, the commissioners were able to effectively support the system established by the WSK Promotion cameras to remind drivers about bad behavior from the beginning of the event and to allow healthy competition in the finals. Finally, premature starters have also been actively pursued.

After this long but necessary preamble, here is the racing!

KZ: Verstappen wins every race

Although Jorrit Pex (CRG-TM-B'stone) was fastest during the qualifying session in KZ, Max Verstappen (CRG-TM-B'stone), second in qualifying, soon regained the ascendancy as the races began. Winning both heats, the pre-final and the final, where he set the fastest lap time, the young Dutch prodigy dominated Europe's leading meeting, making him the favorite for the title which will be awarded at the second round at Genk (Bel) in late June. Pex has long been his heir, but the battle redoubled it's intensity during the final and another Dutch driver, Bas Lammers (Intrepid-TM-B'stone) went on the attack early in the race to masterfully take second position. The Italian Marco Ardigo (Tony Kart-Vortex-B'stone) often found himself fighting with the French driver Anthony Abbasse (Sodi / TM-B 'stone), who was very fast at Wackersdorf. Ardigo finally took the third step of the podium, while Abbasse finished fourth, ahead of the Briton Jordon Lennox-Lamb (CRG-Parilla-B'stone) who made a good comeback.

KZ2: The duel with Zanchetta finally turns in favor of Negro

There have been many tenacious prospective winners in KZ2 who progressed through the perilous stages of the heats to receive good positions which were critical to get into the final via the pre-finals. The Italian Marco Zanchetta (Maranello-TM-B'stone) and German Riccardo Negro (DR-TM-B'stone) were already shoulder to shoulder in the intermediate classification, but were less successful in the pre-finals. They were able to sustain a long duel for 21 of the 24 laps of the final, but Negro retained a small advantage until the finish line. Winner of the second prefinal, the Swede Joel Johansson (Energy-TM-B'stone) was on the third step of the podium at Wackersdorf. There was no chance for the Italian Felice Tiene (CRG-Maxter-B'stone) who was demoted in the last heat for a mechanical non-compliance, came back to second place in the second prefinal and was forced to retire early in the final due to a missing bodywork part. Fourth position went to Norway's Emil Antonsen (DR-TM-B'stone) and fifth to the German Dominik Schmidt (CRG-TM-B'stone).

**************

Wackersdorf : un tournant majeur réussi 

Après des mois de préparation, la première épreuve de la CIK-FIA organisée en collaboration avec un promoteur, WSK Promotion, s'est enfin déroulée, ce week-end en Allemagne sur le circuit de Wackersdorf. Malgré l'inévitable pression inhérente à une expérience inédite de ce genre, le bilan de la manche d'ouverture du Championnat d'Europe KZ et KZ2, est très largement positif. A l'unisson d'une météo très agréable, la compétition s'est révélée d'un excellent niveau, tant du côté des concurrents que de celui de l'organisation. Max Verstappen a marqué les esprits par sa domination en KZ, tandis que Riccardo Negro sortait vainqueur d'une belle confrontation avec Marco Zanchetta en KZ2. Les temps changent et Wackersdorf marque une étape importante vers le karting de demain.

S'il ne fallait retenir qu'un témoignage, la déclaration spontanée d'un grand champion comme Bas Lammers sur le podium pourrait servir de référence : «  Il n'a vraiment pas fallu longtemps pour que la collaboration entre la CIK-FIA et la WSK Promotion porte ses fruits. Nous avons pu noter beaucoup de fluidité dans l'organisation et un grand respect des concurrents. Tout le monde était très attentif à ce que tout se passe bien, les commissaires étaient très impliqués, soucieux de la sécurité de tous. Les pilotes l'ont vite ressenti et les courses ont pu se dérouler dans une excellente ambiance. »

Le bilan global est très encourageant pour la suite de la collaboration entre la CIK-FIA et la WSK Promotion. Quelques ajustements parfaitement compréhensibles entre les deux entités seront mis en place dès la prochaine épreuve, mais force est de constater que le déroulement de ce premier rendez-vous est très prometteur. Le président de la CIK-FIA, le vice-président et le secrétaire exécutif qui avaient tenu à montrer leur implication dans ce nouveau fonctionnement par leur présence à Wackersdorf, n'ont pas été déçus de constater que les choses se déroulaient de la manière qu'ils espéraient pour l'avenir du Karting. 

Des sanctions très strictes ont été prises dès le vendredi dans plusieurs domaines dont les effets positifs se sont nettement fait sentir lors des phases finales dimanche. La réduction des nuisances sonores reste une priorité de la CIK-FIA, notamment pour les mécaniques KZ, afin de ne pas hypothéquer l'avenir de la discipline, quel que soit le niveau de compétition. Les Championnats internationaux se doivent de montrer à la voie afin que toutes les ASN comprennent l'importance de s'impliquer dans cette démarche. Les contrôles effectués depuis le début du meeting ont débouché comme annoncé sur des sanctions dès les essais chronométrés et les premières manches qualificatives. La CIK-FIA est très satisfaite de la coopération des principales usines et équipes qui s'est traduite dès le samedi par des niveaux sonores conformes à la réglementation. Sur le plan du déroulement sportif des courses, les commissaires ont pu s'appuyer efficacement sur le système de caméras implantées par la WSK Promotion pour rappeler à l'ordre les pilotes manifestant un mauvais comportement dès le début de la manifestation et ainsi permettre une saine compétition lors des finales. Enfin, la chasse aux départs anticipés a, elle aussi, été activement menée.

Après ce long mais nécessaire préambule, place au sport !

KZ : Verstappen vainqueur de toutes les courses

Si Jorrit Pex (CRG-TM-B'stone) a réussi à se montrer le plus rapide lors de la séance chronométrée des KZ, Max Verstappen (CRG-TM-B'stone), 2e chrono, a vite repris l'ascendant dès que les courses ont débuté. Victorieux des deux manches qualificatives, de la préfinale puis de la finale où il réalisait les meilleurs temps, le jeune prodige hollandais a dominé sans partage le premier meeting européen, faisant de lui le grand favori pour le titre qui sera décerné lors de la seconde épreuve à Genk (Bel) fin juin. Pex a longtemps été son dauphin, mais la bataille redoublait d'intensité au cours de la finale et c'est un autre Néerlandais, Bas Lammers (Intrepid-TM-B'stone), qui passait à l'attaque dès les premiers tours pour décrocher avec maestria la deuxième position. L'Italien Marco Ardigo (Tony Kart-Vortex-B'stone) s'est souvent retrouvé à la lutte avec le Français Anthony Abbasse (Sodi/TM-B'stone), très rapide à Wackersdorf. Ardigo montait finalement sur la 3e marche du podium, tandis qu' Abbasse terminait  4e, devant le Britannique Jordon Lennox-Lamb (CRG-Parilla-B'stone) auteur d'un beau retour. 

KZ2 : Le duel avec Zanchetta tourne finalement à l'avantage de Negro

Il aurait fallu beaucoup de ténacité aux prétendants de la KZ2 pour franchir les étapes périlleuses des manches qualificatives et obtenir de bonnes places dans les deux préfinales déterminantes pour l'accès à la finale. L'Italien Marco Zanchetta (Maranello-TM-B'stone) et l'Allemand Riccardo Negro (DR-TM-B'stone) se trouvaient déjà au coude à coude au classement intermédiaire, mais connaissaient moins de réussite lors des préfinales. Ils ont pu se mesurer lors d'un long duel pendant 21 des 24 tours de la finale, Negro parvenant à conserver un court avantage jusqu'à la ligne d'arrivée. Vainqueur de la préfinale 2, le Suédois Joel Johansson (Energy-TM-B'stone) montait sur la 3e marche du podium de Wackersdorf. Pas de chance pour l'Italien Felice Tiene (CRG-Maxter-B'stone), retardé dans la dernière manche par un problème de conformité mécanique, revenu en seconde position de la préfinale 2 et contraint de rentrer prématurément en finale à cause d'un spoiler épris de liberté. La 4e position revenait au Norvégien Emil Antonsen (DR-TM-B'stone) et la 5e à l'Allemand Dominik Schmidt (CRG-TM-B'stone).