2017 CIK-FIA Best-Of: Champion and Driver’s father: Juan Pablo Montoya

15.01.2018

Juan Pablo Montoya has very discreetly accompanied his young son Sebastian at the Junior Competitions of the CIK-FIA since the middle of the 2017 season. A Formula 1 Driver from 2001 to 2006, the Colombian Champion won seven Grand Prix at Williams then McLaren, before turning to NASCAR and IndyCar. Sebastian Montoya made his Karting Competition debut in the United States in 2013 before competing in the CIK-FIA European Junior Championship from the second Competition at Oviedo with the factory Birel ART Racing Team.

Juan Pablo, can you tell us more about your presence in the Birel ART awning?

- My father was a Birel importer in Colombia and I myself competed in karting on a Birel chassis. I have been close to Ronni Sala and family for a long time. I really like this brand. Therefore it is natural that Sebastian made his debut in OK-Junior this year with the Birel ART Racing team. My son has just turned 12 and we took advantage of the opportunity to race in OK-Junior to come to Europe. It is a very good way for him to enrich his experience alongside the best. The standard is very high and the category is really interesting.

What is it like for a driver like you to see his son behind the wheel?

- It's very nice to share my passion with my son. We enjoy each other’s company, Sebastian and I. And then I can give him advice! I'm not particularly worried about him, especially as safety is taken very seriously in CIK-FIA races. Much more than in the United States. The detachable front fairing has calmed the racing well. We have no particular aim in the medium or long term. Sebastian has been competing in kart racing for several seasons now, and his interest has not stopped. He is learning and he wants to continue. We'll see where that takes him, but he has no career plan yet. It's just a matter of having fun and making progress. 

********

Champion et père de pilote : Juan Pablo Montoya

Juan Pablo Montoya accompagne très discrètement son jeune fils Sebastian sur les Compétitions Junior de la CIK-FIA depuis le milieu de la saison 2017. Pilote de Formule 1 de 2001 à 2006, le Champion colombien a remporté sept Grand Prix chez Williams puis McLaren, avant de se tourner vers le Nascar et l'IndyCar. Sebastian Montoya a fait ses débuts en Compétition Karting aux États-Unis depuis 2013 avant de participer au Championnat d'Europe Junior de la CIK-FIA à partir de la 2e Compétition d'Oviedo au sein du team officiel Birel ART Racing.

Juan Pablo, pouvez-vous nous en dire plus sur votre présence sous la structure Birel ART ?

- Mon père était importateur Birel en Colombie et j'ai moi-même roulé en karting sur un châssis Birel. Je suis proche depuis longtemps de la famille Sala et de Ronni en particulier. J'aime beaucoup cette marque. C'est donc tout naturellement que Sebastian a fait ses débuts cette année en OK-Junior dans le team Birel ART Racing. Mon fils vient d'avoir 12 ans et nous avons profité de la possibilité de démarrer en OK-Junior pour venir en Europe. C'est une très bonne manière pour lui d'enrichir son expérience au contact des meilleurs. Le niveau est très relevé et la catégorie est vraiment intéressante.

Comment cela se passe-t-il pour un pilote comme vous de voir son fils au volant ?

- C'est très agréable de partager ma passion avec mon fils. Nous profitons bien l'un de l'autre, Sebastian et moi. Et puis je peux lui donner des conseils ! Je ne suis pas spécialement inquiet pour lui, d'autant que la sécurité est prise très au sérieux dans les courses CIK-FIA. Bien plus qu'aux États-Unis. Le carénage avant détachable calme bien le jeu. Nous n'avons pas de projet particulier à moyen ou long terme. Cela fait maintenant plusieurs saisons que Sebastian dispute des courses de karting et son intérêt ne se dément pas. Il apprend et il veut continuer. Nous verrons bien où cela le mènera, mais il n'a pour l'instant aucun plan de carrière. Il s'agit juste de se faire plaisir et de progresser.  

 © Photo CIK/KSP