2018 FIA Karting Best-Of: Hannes Janker: a balance between passion and reason

13.02.2019

Passionate about karting since his youth, the German Hannes Janker has just completed his best season at the age of 21: crowned FIA Karting European Champion - OK, he also finished 2nd in the World Championship. These exceptional results are even more appreciated when remembered that Hannes races karts in his free time, alongside his professional work.

How did you schedule your 2018 sporting year?

I decided to compete in a full international season this year. Usually I participate in a few races a year to focus on my studies and now my job. It's a logical choice. I immediately had the support of Thomas Braumüller, the owner of TB Racing Team, with whom I have been racing for a long time. I was able to compete against the top specialists in the OK category and make strong progress. The results exceeded my expectations! I won the European Championship, the Winter Cup and the WSK Super Master Series. And I finished 2nd in the World Championship. It was truly fantastic!

Let's go back to the FIA ​​Karting European Championship - OK and its four Competitions

I was very fast from the start, but the first race at Sarno was over due to a collision. I then won at PFI, and at Ampfing, so that I arrived at Aunay with a good chance of taking the title. I had decided to ensure the Championship. The problem with this attitude is to find the balance between a relative cautiousness and at the same time keep up the pace. I think I was a little too careful, especially when overtaking. It's not easy to slow down!

At the start of the Final, I was a victim of a collision. It unlucky, a simple race, but I was not really worried about the title. This was the first time I was not disappointed to retire in a race!

What were the elements of your success?

I already mentioned Thomas Braumüller and TB Racing Team who have always encouraged me. I have to add Dino Chiesa's new Kart Republic chassis, which proved very competitive in its first year. The team includes the tuner of our Parilla engines, KVS, and of course my mechanic. It is really thanks to them that I was able to experience such a season. 

**********

Hannes Janker, l’équilibre entre la passion et la raison

Passionné par le karting depuis sa prime jeunesse, l’Allemand Hannes Janker vient d’effectuer à 21 ans sa plus belle saison : couronné Champion d’Europe FIA Karting en OK, il a également terminé second du Championnat du Monde. Ces résultats exceptionnels s’apprécient davantage quand on sait que Hannes pratique le karting sur son temps libre, en marge de son activité professionnelle. 

Comment avez-vous programmé votre année sportive 2018 ?

J’avais décidé de mettre en place une saison internationale complète cette année. D’habitude je ne participe qu’à quelques courses par an pour privilégier mes études et maintenant mon métier. C’est un choix de raison. J’ai tout de suite eu le soutien de Thomas Braumüller, le propriétaire de TB Racing Team avec qui je cours depuis longtemps. J’ai pu ainsi me confronter aux meilleurs spécialistes de la catégorie OK et enregistrer une forte progression. Les résultats ont dépassé mes attentes ! J’ai remporté le Championnat d’Europe, la Winter Cup et la WSK Super Master Series. Et j’ai terminé deuxième du Championnat du Monde. C’était vraiment fantastique !

Revenons sur le Championnat d’Europe FIA Karting – OK et ses quatre Compétitions

J’étais très rapide dès le début, mais la première épreuve de Sarno a tourné cours à cause d’un accrochage. J’ai ensuite gagné à PFI, puis à Ampfing ,ce qui fait que je suis arrivé à Aunay avec de bonnes chances d’être titré. J’avais décidé d’assurer le championnat. Le problème de ce type d’attitude est de trouver l’équilibre entre une relative prudence et un rythme tout de même soutenu. Je pense que j’ai été un peu trop prudent, notamment lors des dépassements. Ce n’est pas simple de ralentir !

Au début de la Finale, j’ai été victime d’un accrochage. C’était un manque de chance, un simple fait de course, mais je n’étais pas vraiment inquiet pour le titre. C’est bien la première fois que je n’étais pas déçu d’abandonner une course !

Quels ont été les éléments de votre succès ?

J’ai déjà évoqué Thomas Braumüller et TB Racing Team qui m’ont toujours encouragé. Je dois ajouter les nouveaux châssis Kart Republic de Dino Chiesa qui se sont révélés très compétitifs dès la première année. L’équipe comprend le préparateur de nos moteurs Parilla, KVS, et mon mécanicien bien entendu. C’est vraiment grâce à eux que j’ai pu vivre une pareille saison. 

© Photo CIK-FIA KSP