2018 FIA Karting Best-Of: Jose Maria Navalon Boya: the new Spanish hopeful

11.02.2019

Also known as Mari Boya, Jose Maria Navalon Boya is the young Spaniard who won the 2018 FIA Karting Academy Trophy, a standout result for his first participation, when the standard was very high with the presence of Drivers entered in the FIA Karting European Championship - Junior. Very fast, Jose Maria also showed great ability in management of his Races. After the victory by Marta Garcia Lopez in 2015, this is the second Spanish success in this Competition. Jose Maria is undeniably one of the talents to follow.

How did you start in Karting Competition?

There are no Drivers in my family, but everyone has always enjoyed motorsport. I discovered go-karting on a track in Valencia at the age of seven. When my parents realised that I wanted to go further and participate in races, they supported me. I first trained with Pedro Ivars, who runs a racing school at Xeresa.

What were your first results?

I won the Spanish Championship twice in Cadet before participating in international races in Rotax and X30. In 2017, I participated in an OK-Junior event at the WSK Super Master Series at Sarno. This year, I won the Spanish Championship for the 3rd time, in Junior.

Can you come back to the progress of the FIA Karting Academy Trophy?

I was selected for the first time this year and I did not expect to win against Drivers with more experience. But during the first event in Salbris, I realized that I was among the fastest. The Final was very competitive, I had to fight to regain the lead and distance my opponents. It was a beautiful victory!

The second event in Italy was more complicated because I hurt my ribs at Lonato. I could not fight for another win in these conditions and I was happy to finish 5th. For the final Competition at Genk, I had a small lead in the standings, but I had to keep the advantage. I managed to get back to the front of the Heats and I secured the points for 2nd place to win the Trophy. I probably could have tried to win the race, but it was not the most important thing.

What is the future of your career?

I am still young and I still enjoy Karting. It's excellent training. I will probably have a season in OK next year. I would also like to race in KZ before considering moving into single-seaters.

***********

Jose Maria Navalon Boya, le nouvel espoir espagnol

Connu aussi sous le nom de Mari Boya, Jose Maria Navalon Boya est le jeune Espagnol qui a remporté le Trophée Académie FIA Karting 2018, un résultat remarqué pour une première participation alors que le niveau était très relevé avec la présence de Pilotes engagés dans le Championnat d’Europe FIA Karting - Junior. Très rapide, Jose Maria a également montré de belles capacités dans la gestion de ses Courses. Après la victoire de Marta Garcia Lopez en 2015, il s’agit du deuxième succès espagnol dans cette Compétition. Jose Maria fait indéniablement partie des talents à suivre. 

Comment êtes-vous arrivé en Compétition Karting ? 

Il n’y a pas de pilote dans ma famille, mais tout le monde a toujours apprécié le sport automobile. J’ai découvert le karting en loisir sur une piste à Valencia à l’âge de 7 ans. Quand mes parents ont réalisé que je voulais aller plus loin et participer à des courses, ils m’ont soutenu. Je me suis d’abord entraîné avec Pedro Ivars, qui gère une école de pilotage à Xeresa. 

Quels ont été vos premiers résultats ?

J’ai remporté deux fois le Championnat d’Espagne en Cadet avant de participer à des courses internationales en Rotax ou X30. En 2017, j’ai pris le départ d’une épreuve OK-Junior de la WSK Super Master Series à Sarno. Cette année, j’ai été titré Champion d’Espagne pour la 3e fois, en Junior.  

Pouvez-vous revenir sur le déroulement du Trophée Académie FIA Karting ?

J’ai été sélectionné pour la première fois cette année et je ne m’attendais pas à gagner face aux Pilotes possédant une expérience plus grande. Mais lors de la 1re épreuve à Salbris, je me suis rendu compte que j’étais parmi les plus rapides. La Finale a été très disputée, j’ai dû me bagarrer pour reprendre la tête et distancer mes adversaires. C’était une belle victoire ! 

La 2e épreuve en Italie a été plus compliquée parce que je me suis fait mal aux côtes sur le circuit de Lonato. Je ne pouvais pas me battre dans ces conditions pour une nouvelle victoire et j’étais assez content de terminer tout de même 5e. Pour le final, à Genk, j’avais une petite avance au classement, mais il fallait que je garde l’avantage. J’ai réussi à revenir en tête des Manches et j’ai assuré les points de la 2e place pour remporter le Trophée. J’aurais sans doute pu tenter de gagner la Course, mais ce n’était pas le plus important. 

Comment s’annonce la suite de votre carrière ?

Je suis encore jeune et le karting m’attire toujours. C’est une excellente école. Je vais sans doute effectuer une saison en OK l’année prochaine. J’aimerais bien rouler également en KZ avant d’envisager de passer en monoplace.  

© Photo CIK-FIA KSP