2018 FIA Karting Best-Of: Three questions to tyre manufacturers

23.01.2019

For the 2018 season, the exclusive suppliers of approved tyres were selected following calls for tenders. As part of the FIA ​​Karting Competitions, Bridgestone equipped OK, Vega OK-Junior and LeCont the KZ and KZ2 categories in addition to the FIA ​​Karting Academy Trophy and the FIA ​​Karting Endurance Championship.

Many thanks to Annemiek Bonenkamp for Bridgestone Motorsport, Paolo Bombarra for LeCont SrL and Paolo Mantese for Vega SrL for answering these questions.

What did the CIK-FIA Competitions represent in your 2018 season in terms of commercial and spin-off benefits?

Bridgestone: You don't need to be a genius to understand that with the constraints of an FIA Karting Championship, the commercial advantage is not the same as when selling the same tyres in a shop. However, this is not the primary goal of our participation. The FIA ​​Karting Championships represent the top of Karting, Bridgestone has supported the CIK-FIA and its Championships for longer than any other manufacturer, because our philosophy is that the CIK-FIA contributes to developing our sport, and that this also benefits our commercial interests.

LeCont: Being selected by the CIK-FIA as an official supplier is undeniably an asset to increase the awareness of a brand like LeCont. The profit is more about marketing than financial, as the services provided are still expensive. LeCont has once again demonstrated its know-how at the highest level of Competition and the repercussions are significant for all of our sales. The lessons that can be learned from such a season are numerous. In addition, Endurance is a very interesting field of technical experimentation which allows us to progress a lot in a short time.

Vega: We have always supported the competitors by our presence at the tracks, but 2018 was a special year, as we spent a lot more energy on service and technical support. Providing the best product is not enough. At Competitions of this level, we need to guarantee the best technical support and the best service to teams and Drivers. It has always been one of our strengths. We took advantage of the presence of a new member of our team, the Frenchman Jules Credeville, who became our representative in the Karting paddocks.

What were the constraints of your category?

Bridgestone: The OK concept, whether for OK or OK-Junior, put the direct-drive karts back to the forefront as they were in the good old days of 100cc engines. Bridgestone was the leading tyre manufacturer of the time, and we are proud to have been associated with the OK class in its most successful year so far.

LeCont: The high power and weight of the KZ and KZ2, combined with the brutality of gear shifting, is a huge drain on tyres. They must have a strong grip during acceleration, braking and cornering without restricting the kart on the exit of the curve, while respecting the minimum longevity imposed by the regulations on any type of track. On the other hand, we must not forget that the tyres are homologated for a period of three years and that they cannot be changed during this time. LeCont is delighted to have once again responded to all these constraints in 2018.

Vega: OK-Junior is a very technical category because the Drivers are very young and have to learn how the tyres work. With Option tyres, which are relatively hard, being able to reach a good temperature to achieve maximum grip and be effective in the first few laps has been the key to success.

Are you planning to participate in the tender for the 2019 season? With what ambitions?

Bridgestone: Bridgestone has always submitted an offer since the day the tender started and there is no reason not to do so for 2019. It is quite obvious that if you participate, you want to to be involved.

LeCont: The answer is obviously yes. LeCont waited until the end of 2010 to present its first tender to the CIK FIA and has always participated since. Selected in 2011, 2012, 2013, 2015, 2017 and 2018, LeCont has no intention of interrupting its participation in CIK-FIA tenders in all categories. Especially since the opening of our new Italian factory is near and our production capacity will increase significantly.

Vega: We consider ourselves a reliable partner of the FIA ​​without interruption for 40 years. The important thing is to ensure the continuity of the technical evolution on the track. Our ambition has always been to be recognised as the best manufacturer of karting tyres on the market, to serve the sport in the best possible way and to guarantee the maximum fairness to the Drivers.

*********

Trois questions aux manufacturiers de pneumatiques

 

Pour la saison 2018, les fournisseurs exclusifs de pneumatiques homologués ont été sélectionnés à la suite d’appels d’offres. Dans le cadre des Compétitions FIA Karting, Bridgestone a équipé la catégorie OK, Vega la catégorie OK-Junior et LeCont les catégories KZ et KZ2 en plus du Trophée Académie FIA Karting et du Championnat d’Endurance FIA Karting.

Un grand merci à Annemiek Bonenkamp pour Bridgestone Motorsport, Paolo Bombarra pour LeCont SrL et Paolo Mantese pour Vega SrL d’avoir répondu à ces questions.

Qu'ont représenté les Compétitions CIK-FIA dans votre saison 2018 sur le plan commercial et en termes de retombées ?

Bridgestone : Il n'est pas nécessaire d'être un génie pour comprendre qu'avec les contraintes d'un Championnat FIA Karting, l'avantage commercial n’est pas le même que lors de la vente des mêmes pneus dans un magasin. Cependant, ce n'est pas l'objectif premier de notre participation. Les Championnats FIA Karting représentent le sommet du karting, Bridgestone soutient la CIK-FIA et ses Championnats depuis plus longtemps que tout autre manufacturier, car notre philosophie est que la CIK-FIA contribue à développer notre sport, et que cela  profite également à nos intérêts commerciaux.

LeCont : Le fait d’être sélectionné par la CIK-FIA comme fournisseur officiel est indéniablement un atout pour accroître la notoriété d’une marque comme LeCont. Le bénéfice concerne davantage le marketing que l’aspect financier, puisque les prestations fournies restent onéreuses. LeCont a pu démontrer une nouvelle fois son savoir-faire au plus haut niveau de la Compétition et les retombées sont importantes sur l’ensemble de nos ventes. Les enseignements que l’on peut retirer d’une telle saison sont nombreux. Par ailleurs, l’endurance est un terrain d’expérimentation technique très intéressant qui nous fait beaucoup progresser en un temps réduit.

Vega : Nous avons toujours soutenu les compétiteurs par notre présence sur les pistes, mais 2018 a été une année spéciale, car nous avons consacré beaucoup plus d'énergie au service et au support technique. Fournir le meilleur produit ne suffit pas. Dans des Compétitions de ce niveau, il est nécessaire de garantir le meilleur support technique et le meilleur service aux Teams et aux Pilotes. Cela a toujours été l'une de nos forces. Nous avons profité de la présence d’un nouveau membre dans notre équipe, le Français Jules Credeville qui est devenu notre référence pour les paddocks de karting.

Quelles étaient les contraintes de votre catégorie  ?

Bridgestone : Le concept OK, que ce soit pour OK ou OK-Junior, a remis les karts à entraînement direct sur le devant de la scène comme ils l'étaient au bon vieux temps des moteurs 100cc. Bridgestone était le premier fabricant de pneus de l'époque, et nous sommes fiers d'avoir été associés à la classe OK dans son année la plus réussie jusqu'ici.

LeCont : La puissance et le poids élevés des KZ et KZ2, alliés à la brutalité des changements de vitesses sollicitent énormément les pneumatiques. Ils doivent posséder un fort grip à l’accélération, au freinage et en virage sans brider le kart en sortie de courbe, tout en respectant la longévité minimale imposée par le règlement sur tout type de tracé. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les pneus sont homologués pour une période de trois ans et qu’on ne peut les faire évoluer pendant ce temps. LeCont est ravi d’avoir une nouvelle fois répondu à toutes ces contraintes en 2018.

Vega : Le OK-Junior est une catégorie très technique, car les pilotes sont très jeunes et doivent apprendre rapidement comment fonctionnent les pneus. Avec les pneus Option, qui ont des gommes relativement dures, le fait de pouvoir atteindre une bonne température pour obtenir une adhérence maximale et être efficace dès les premiers tours, a été la clé de la réussite.

Envisagez-vous de participer à l'appel d'offres pour la saison 2019 ? Avec quelles ambitions ?

Bridgestone : Bridgestone a toujours soumis une offre depuis le jour où l'appel d'offres a été lancé et il n'y a aucune raison de ne pas le faire pour 2019. Il est tout à fait évident que si vous participez, vous voulez être impliqué.

LeCont : La réponse est bien évidemment oui. LeCont a attendu fin 2010 pour présenter sa première offre à la CIK FIA et a toujours participé depuis. Sélectionné en 2011, 2012, 2013, 2015, 2017 et 2018, LeCont n’a aucune intention d’interrompre sa participation aux appels d’offres CIK FIA et ceci dans toutes les catégories. D’autant plus que l’inauguration de notre nouvelle usine italienne est proche et que notre capacité de production va largement progresser.

Vega : Nous nous considérons comme un partenaire fiable de la FIA sans interruption depuis 40 ans. L'important est d'assurer la continuité de l'évolution technique sur la piste. Notre ambition a toujours été d'être reconnu comme le meilleur fabricant de pneus de karting du marché, de servir le sport de la meilleure façon possible et de garantir le maximum d'équité aux Pilotes.

© Photo CIK-FIA KSP