European Final Superkart at Le Mans: Anything is still possible

19.10.2018

The third and final Competition of the 2018 FIA Karting European Championship - Superkart will take place as in previous years on the Bugatti circuit of Le Mans from 26th to 28th October. The entry promises to be higher in France than in the two previous rounds with 29 entries, because of a healthy French delegation - eight Drivers - ahead of that of the British who are also well represented with seven Drivers.

The suspense remains high for this European final. Indeed, the two favourites from recent years are still neck and neck, only two points separating them in the provisional classification. The duel therefore continues between the last two Champions: the German Peter Elkmann (Anderson / VM), Champion in 2017, against the Czech Adam Kout (MS Kart / DEA) double Champion in 2015 and 2016. However, despite appearances, the advantage remains with Elkmann. A result needs to be dropped and his retirement with an engine breakage at Assen will not penalise him too badly. In terms of speed, he has taken the ascendancy and counts three victories. Kout, who has reduced his programme this year, has only three podiums. Not only must he finish ahead of his opponent, but also take at least one victory to be crowned.

The two protagonists will nevertheless be wary of the German Andreas Jost (Anderson / VM) who has had a great season. In the European Championship, he has four consecutive podiums, is only 11 points behind Elkmann and has the potential to beat his countryman as he has already proved in the French Championship.

Potential candidates for the podium include Belgian Yannick de Brabander (MS Kart / VM) returning from the FIA ​​Karting World Championship - OK in Kristianstad. He also took the only victory missed by Elkmann at Assen and is currently fighting with Jost for 3rd position in the standings, with only one point difference. Another Driver to follow, the Briton Daniel Clark (Anderson / VM) can no longer fight for the title after some setbacks, but remains very fast. His compatriot Carl Hulme (Anderson / VM) has just acquired new engines, allowing him to participate in the fight at the forefront. Finally, the Dutch fans will be counting on Marcel Maasmann (Anderson / VM), 5th in the provisional ranking and still in the leading group.

However, another competitor could be a spoilsport. Le Mans marks the return to Competition of the former triple European Champion Emmanuel Vinuales (MS Kart / VM). With equipment recently tested in a Race, he is still motivated by victory. Among the Frenchmen, Alexandre Sebastia (Anderson / DEA) is the most consistent at the front, and he should be able to fight among the underdogs.

***********

Finale européenne du Superkart au Mans : Tout reste possible

La troisième et dernière Compétition Championnat d’Europe FIA Karting – Superkart 2018 se déroulera comme les années précédentes sur le circuit Bugatti du Mans du 26 au 28 octobre. La participation s’annonce plus élevée en France que lors des deux manches précédentes avec 29 engagés, en raison d’une délégation française plus fournie - 8 Pilotes - devant celle des Britanniques également bien représentées avec 7 Pilotes.

Le suspens reste entier pour cette finale européenne. En effet, les deux favoris de ces dernières années sont encore au coude à coude, deux points seulement les séparant au classement provisoire. Le duel récurrent se poursuit donc entre les deux derniers Pilotes titrés : l’Allemand Peter Elkmann (Anderson/VM), Champion 2017, face au Tchèque Adam Kout (MS Kart/DEA) double Champion 2015 & 2016.  Toutefois, au-delà des apparences, l’avantage demeure à Elkmann. Il faut décompter un résultat et son abandon pour casse moteur à Assen ne le pénalisera donc pas beaucoup. En termes de vitesse, il a pris un ascendant certain et détient trois victoires. Kout, qui a allégé son programme cette année, ne cumule que trois podiums. Non seulement il doit précéder son adversaire, mais aussi rempoter au moins une victoire pour s’imposer.

Les deux protagonistes devront néanmoins se méfier de l’Allemand Andreas Jost (Anderson/VM)  qui réalise une superbe saison. Au Championnat d’Europe, il cumule quatre podiums consécutifs et ne possède que 11 points de retard sur Elkmann et possède le potentiel pour battre son compatriote comme il l’a déjà prouvé dans le cadre du Championnat de France.

Parmi les candidats potentiels au podium, il faut compter sur le Belge Yannick de Brabander  (MS Kart/VM) de retour du Championnat du Monde FIA Karting - OK à Kristianstad. Il est aussi l’auteur de la seule victoire qui a échappé à Elkmann à Assen et se bat actuellement avec Jost pour la 3e position du classement, avec un seul point d’écart. Autre Pilote à suivre, le Britannique Daniel Clark (Anderson/VM) qui ne joue plus le titre après quelques déboires, mais reste un élément très rapide. Son compatriote Carl Hulme (Anderson/VM) vient d’acquérir de nouveaux moteurs lui permettant de participer à la lutte aux avant-postes. Enfin, les supporteurs néerlandais compteront sur Marcel Maasmann (Anderson/VM) cinquième du classement provisoire et toujours présent dans le groupe de tête.

Cependant, un autre concurrent pourrait jouer le trouble-fête. Le Mans marque en effet le retour en Compétition de l’ancien triple Champion d’Europe Emmanuel Vinuales (MS Kart/VM). Avec un matériel récemment testé en Course, il est toujours aussi motivé par la victoire. Parmi les Français, Alexandre Sébastia (Anderson/DEA) est le plus régulier aux avant-postes, il devrait être capable de s’immiscer parmi les outsiders.

 

© Photo CIK-FIA KSP