KF1, WKC, Day 2: De Vries retains his World title

13.11.2011

Dutchman Nyck De Vries was in no mood to relax the grip which he tightened on the CIK-FIA 2011 World Karting Championship in the first two Races on Saturday. Second place behind Ignacio D’Agosto in Race 3 was good enough to clinch the crown but, as a good Champion should, the Dutchman went out of Karting with all guns blazing when he won a superbly contested Race 4 to close his kart racing career not only with the World Championship but also with a farewell race win.


Italy’s Flavio Camponeschi (Tony Kart-Vortex) had been quickest in Qualifying to secure pole position but Holland’s Nyck de Vries (Zanardi-Parilla) had no repeat of yesterday’s Qualifying disappointment. He was 2nd quickest for a front row start ahead local hero Japanese ‘wild card’ Kazuya Ishii (Birel-BMB) and Italian Ignazio D’Agosto (Tony Kart-Vortex) on row 2. Englishman Alex Albon was classified only 10th quickest for a row 5 start.


Race 3
De Vries immediately took the lead from the outside of the front row and was followed by Kazuya Ishii. The local Driver took a surprise lead but the anticipated close race ended abruptly when, following significant contact, Ishii spun off. De Vries resumed the lead but was again immediately under pressure again this time from D’Agosto. These two pulled well clear of the chasing group and had a close battle for the rest of the race. The Italian got close to the Champion several times but De Vries held off the challenge each time. Behind them, Karol Basz (RK-BMB), Flavio Camponeschi, Libor Toman (Birel-BMB) and Alex Albon (Intrepid-TM) had their own individual battles. On lap 13 Albon went past Toman and into 5th where he stayed. But on Lap 17 D’Agosto’s constant pressure was rewarded and he took the lead. De Vries tried to respond but he had to settle for 2nd best in this race with Basz again on the podium, this time on the 3rd step. Right after the race there was strong speculation. Was De Vries now the Champion? Would he be called before the Stewards for the crash with Ishii? It then emerged that Ishii’s engine had seized and De Vries was unable to avoid contact. It was a disappointing end to local hopes for a Japanese victory.
D’Agosto explained that he was very pleased. “This is my first World Championship race victory after 2nd places and other podium appearances. I have been competitive all season but without a win – until now.


Race 4
The pressure was off the Champion but the race was fiercely fought. Contact in turn 1 led to place changes with De Vries going from 1st to 6th and Albon, heavily struck, had to come in with a damaged kart. He returned for a token drive at the back. Daiki Sasaki led briefly but D’Agosto went back in front. De Vries picked off places up to 4th when he went past Camponeschi, by which time Sasaki was leading in front of the home fans. Camponaschi went out on lap 8 and at half way De Vries was 3rd behind D’Agosto and Sasaski. Meanwhile, Kiyoto Fujinami was making great progress from his 15th place starting position. On lap 15 De Vries was in the lead having gone 2nd two laps earlier, and it appeared that he would go on to victory. But a determined drive by D’Agosto saw the Italian back in the lead. There was some excellent racing from all of the top 5 Drivers as they closed together. On lap 18 De Vries was back in front and on the last lap D’Agosto was caught and fell to 5th, a position not reflected in the quality of his racing. But Fujinami was on a charge and he completed his drive from the 8th row by passing compatriot Sasaki for an excellent 2nd place with Sasaki completing the podium. It had been a great race to close the 2011 World Championship and quite enhancing for Japanese Karting with two ‘Home’ Drivers on the podium.

De Vries was elated. “It’s the best thing that could have happened to me today”, he said. “To end my career with the World Championship and a win in this, my very last kart race, is the best I could have hoped for.

Fujinami said “Up to Race 3 I hadn’t settled and couldn’t give my best. But it came right in Race 4. I tried to give my best because this could also be my last race in Karting.

Sasaki told us that “I have some regrets from yesterday. I had the speed to go better. I couldn’t quite make it but at the end of the day I am happy because it was a solid race and achievement.


* * * * * * * * * * * * *


KF1, Suzuka, 2e jour : De Vries conserve son titre mondial


Le Néerlandais Nyck De Vries n’avait pas du tout l’intention de relâcher sa mainmise sur le Championnat du Monde de Karting CIK-FIA 2011 lors des deux premières Courses disputées le samedi. Sa deuxième place derrière Ignacio D’Agosto en Course 3 lui a suffi pour coiffer la couronne, mais en bon Champion le Hollandais a brillamment tiré sa révérence en Karting avec une superbe victoire dans une Course 4 très disputée. Il mettait ainsi un terme à sa carrière de Kartiste en remportant non seulement le Championnat du Monde mais aussi la victoire dans ce qui aura été sa dernière course de kart.

L’Italien Flavio Camponeschi (Tony Kart-Vortex) s’était montré le plus rapide des Essais Qualificatifs, mais Nyck de Vries (Zanardi-Parilla) ne fut pas aussi déçu que par sa prestation de la veille en Qualification. Son 2e temps lui offrait un départ en première ligne devant le héros local, Kazuya Ishii (Birel-BMB), bénéficiaire d’une ‘wild card’ japonaise, l’Italien Ignazio D’Agosto (Tony Kart-Vortex) étant en deuxième ligne. L’Anglais Alex Albon ne réussissait que le 10e temps et partait de la cinquième ligne.


Course 3
De Vries s’est d’emblée porté en tête depuis l’extérieur de la première ligne, suivi par Kazuya Ishii. Le Pilote local s’est emparé par surprise de la tête, mais la course qui promettait d’être très disputée s’est brusquement terminée lorsque suite à un contact assez marqué, Ishii est parti en tête-à-queue. De Vries a repris les commandes de la course, mais s’est de nouveau aussitôt retrouvé menacé, cette fois par D’Agosto. Ces deux compétiteurs ont pris leurs distances par rapport au groupe de chasse et ont lutté pied à pied jusqu’à la fin de la course. L’Italien s’est rapproché plusieurs fois du Champion, mais il a chaque fois été contenu par De Vries. Derrière eux, Karol Basz (RK-BMB), Flavio Camponeschi, Libor Toman (Birel-BMB) et Alex Albon (Intrepid-TM) se livraient à leurs propres duels. Au 13e tour, Albon a dépassé Toman pour s’emparer de la 5e position et s’y est maintenu. Cependant, au tour 17, la pression constante exercée par D’Agosto a porté ses fruits et il a pris le commandement. De Vries essaya de réagir mais dut se contenter du premier accessit dans cette course. Quant à Basz, il est encore monté sur le podium, cette fois sur la 3e marche. Mais il y a eu polémique dès la fin de la course : De Vries était-il d’ores et déjà Champion ? Serait-il convoqué par les Commissaires Sportifs pour s’expliquer sur la collision avec Ishii ? Il s’est en fait avéré que le moteur d’Ishii a serré et que De Vries n’a pu éviter le contact.


D’Agosto s’est déclaré très satisfait. « C’est ma première victoire dans une course du Championnat du Monde après quelques 2es et 3es places. J’ai été compétitif toute la saison mais sans gagner – jusqu’à aujourd’hui. »


Course 4
Le Champion n’avait plus de pression mais la course fut âprement disputée. Suite à des contacts au virage 1, on assista à des changements de positions, De Vries rétrogradant de la 1ère place à la 6e et Albon devant rentrer en zone de réparations avec son kart endommagé dans un gros choc. Il est revenu en piste pour un roulage symbolique à l’arrière du peloton. Daiki Sasaki a brièvement mené puis D’Agosto a repris la tête. De Vries est remonté jusqu’à la 4e place en dépassant Camponeschi, cependant que Sasaki avait pris le commandement devant les fans locaux. Camponeschi est sorti au tour 8, et à mi-course De Vries était 3e derrière D’Agosto et Sasaki. Kiyoto Fujinami faisait alors une belle remontée depuis sa 15e place de grille. Au 15e tour, De Vries se portait de nouveau en tête après être passé 2e deux tours plus tôt, et la victoire lui paraissait promise… jusqu’à ce que la détermination de D’Agosto permette à l’Italien de reprendre la première place. Les Pilotes du Top 5 se sont regroupés pour offrir un excellent spectacle de course. Au 18e tour, De Vries reprit les commandes de la course, et au dernier tour D’Agosto partit à la faute pour se retrouver 5e, une place ne reflétant pas la qualité de sa course. Quant à Fujinami, il était à l’attaque et paracheva sa progression depuis la 8e ligne en coiffant son compatriote Sasaki pour prendre une excellente 2e place. Le public assista là à une superbe course qui mettait un point final au Championnat du Monde 2011 et était tout à fait valorisante pour le Karting japonais, avec deux Pilotes du cru sur le podium.


De Vries était aux anges. « C’est ce que je pouvais faire de mieux aujourd’hui », dit-il. « Je ne pouvais rêver mieux que de terminer ma carrière en Karting en gagnant le Championnat du Monde et en remportant ma toute dernière course de kart. »


Fujinami déclara : « Jusqu’à la Course 3 je n’étais pas tout à fait au point et ne pouvais m’exprimer pleinement, mais tout s’est mis en place pour la Course 4. J’ai essayé de tout donner car c’était peut-être aussi ma dernière course de kart. »


Sasaki dit avoir des regrets concernant la veille : « Ma pointe de vitesse m’a permis de m’améliorer, et si je n’ai pas tout à fait réussi, je suis finalement content d’avoir disputé une bonne course et obtenu un bon résultat. »