2015 CIK-FIA Best-Of: CIK-FIA World KF Championship

25.02.2016

Karol Basz: the first Polish World Karting Champion 

At 24, the Polish Driver Karol Basz has long experience of the KF categories. Often as part of the major official teams, his progress has intensified over the years, especially in the last three. A Driver with a combative nature, Basz has always shown a strong motivation. He has been finally rewarded with a World Championship won after excellent driving on the La Conca circuit.

Karol, tell us what happened at this World Competition.

- During Qualifying, I made a small mistake on my last flying lap so that I could not get the time I was hoping for, but it was not catastrophic. Fortunately, everything went well in the heats where I won three wins in four races. I was pushed off the track in the second heat, but I was able to avoid spinning and I finished in 3rd position. The Prefinal went without a hitch with another victory that gave me the pole position for the start of the Final. The conditions had changed slightly, it was cooler, and my kart was slipping on the opening laps with new tyres. Tom Joyner took the opportunity to pressure me. My performance then returned and I took over the lead with my rivals behind. But I was not content, as I remembered losing a final here in 2013 as a result of a mechanical failure. I enriched the carburetion to avoid any problems and it was only after the finish line that I relaxed.

What will this World Championship will change for you?

- The win is obviously very important for me. I have been looking for a win at this level for a long time. The title of World Champion is the first won by a Polish driver and I am proud for my country. This is also the first world title for Kosmic, a fantastic team who did a great job all season. I owe them a lot. I have driven a KF since 2006, and it is now time to move on. I'm very tempted by the KZ, but also by racing in GT. We'll see what the future holds but I am confident!

**********

Championnat du Monde CIK-FIA de KF

Karol Basz, premier Polonais Champion du Monde de Karting

A 24 ans, le Polonais Karol Basz possède une longue expérience des catégories KF. Souvent intégré à de grands teams officiels, sa montée en puissance s'est intensifiée au fil des saisons, plus particulièrement sur les trois dernières. Pilote au caractère combatif affirmé, Basz a toujours fait preuve d'une forte motivation. Il vient d'être enfin récompensé par un titre de Champion du Monde remporté avec une belle maîtrise sur le circuit de La Conca.

Karol, racontez-nous comment vous avez vécu cette Compétition mondiale.

- Lors des qualifications, j'ai commis une petite erreur dans mon dernier tour rapide ce qui fait que je n'ai pas réussi le temps que j'espérais, sans que cela soit catastrophique. Heureusement, tout s'est bien passé dans les manches où j'ai remporté trois victoires sur quatre courses. J'ai été poussé hors de la piste dans la seconde manche, mais j'ai pu éviter de partir en tête-à-queue et je suis revenu en 3e position. La préfinale s'est déroulé sans encombre avec une nouvelle victoire qui m'offrait la pole position pour le départ de la finale. Les conditions ont légèrement évolué, il faisait plus frais, et mon kart glissait dans les premiers tours avec les pneus neufs. Tom Joyner en a profité pour me dépasser. La performance est ensuite revenue et j'ai repris la tête avant de distancer mes rivaux. Mais je n'étais pas tranquille, car je me rappelais avoir perdu une finale ici même en 2013 à la suite d'une casse mécanique. J'ai enrichi la carburation pour éviter tout problème et ce n'est qu'après la ligne d'arrivée que je me suis détendu.

Qu'est-ce que ce Championnat du Monde va changer pour vous ?

- Cette victoire est évidemment très importante pour moi. Cela faisait longtemps que je courais après une récompense de ce niveau. Ce titre de Champion du Monde est le premier remporté par un pilote polonais et je suis fier pour mon pays. C'est aussi la première couronne mondiale pour Kosmic, une équipe fantastique qui a fait un travail magnifique toute la saison. Je leur dois beaucoup. Je roule en KF depuis 2006, il est temps maintenant de passer à autre chose. Je suis très tenté par le KZ, mais aussi par la compétition automobile en GT. Nous verrons bien ce que l'avenir va nous réserver, mais je suis confiant !   

© Photo CIK/KSP