2015 CIK-FIA Best-Of: Kristianstad Karting Klubb

12.02.2016

Justifiably respected Swedish organisation

Rebuilt in 2012 after a fire destroyed the building, the Swedish Asum Ring circuit is run by the small team of enthusiasts at Kristianstad Karting Klubb, well supported by the Swedish Automobile Sports Federation and Karting Commission and by the officials of the Skåne Region. At the CIK-FIA European Championship in 2014 and 2015, the hospitality, passion and responsiveness of the Swedes quickly persuaded the karting community. Qualities that have undoubtedly influenced the award of the 2016 World KZ Championship to the Kristianstad circuit.

Tobias Groth, the club president, and Jesper Håkansson, are among the key links in the Asum Ring. They are the main subjects of the interview.

Can you tell us about the functioning of the track and the club?

- The current team consists of five people. We manage the club and the track as well as our personal business activities. After the fire that destroyed the clubhouse, we decided to rebuild a larger building in order to accommodate big races. At the same time, we proceeded in upgrading the track. We have good relations with our ASN, Svenska Bilsportförbundet, who encouraged us in this process. We had to forge more partnerships with local companies, and also the Skåne Region to complete the project. From 2012 we took over the organisation of races, first regional, then national and international. We run an average of 4 to 5 races per year. The rest of the time the track hosts leisure karts.

- How did the last two CIK-FIA Competitions go?

It is a big job, a lot of pressure, especially for the first in 2014. We started to relax when the Final ended! Apparently the karting community was satisfied, because we have received many testimonies of satisfaction and gratitude. The balance was also positive for our partners who are willing to follow us in the adventure of the World Championship in 2016. The Swedish Drivers were delighted to participate in these international events thanks to wildcards. We expect even stronger national participation next year.

- What is your vision for the future?

We are not quite able to develop the activity of the circuit as we would like. Applications abound to host more Competitions. The next step is to hire a full time person for the organisation, and also to maintain and enhance our partnerships. Kristianstad is very well located, not too far north, with a relatively mild climate, and close to major cities such as Malmö and especially Copenhagen. We have one of the only CIK homologated tracks in Scandinavia. When we see the potential drivers in Sweden, as well as in Finland, Norway and Denmark, it is certain that our system can meet a real need.

******

Kristianstad Karting Klubb

Des organisations suédoises appréciées à juste titre

Ressuscité en 2012 après qu'un incendie ait détruit le bâtiment, le circuit suédois d'Åsum Ring est animé par la petite équipe de passionnés du Kristianstad Karting Klubb, bien soutenue par la Fédération suédoise du Sport Automobile et sa Commission Karting, ainsi que par les responsables de la Region Skåne. Lors des Championnats d'Europe CIK-FIA en 2014 et 2015, l'accueil, la passion et la réactivité des Suédois ont rapidement séduit la communauté du karting. Des qualités qui ont sans doute pesé lourd dans l'attribution du Championnat du Monde KZ 2016 au circuit de Kristianstad.

Tobias Groth, le président du club, et Jesper Håkansson font partie des maillons essentiels de l'Åsum Ring. Ils sont les interlocuteurs principaux de cet entretien.

Pouvez-vous revenir sur le fonctionnement de la piste et du club ?

- L'équipe actuelle se compose de cinq personnes. Nous gérons le club et la piste en plus de nos activités professionnelles personnelles. Après l'incendie qui a détruit le club house, nous avons décidé de reconstruire un bâtiment plus important dans le but d'accueillir des grandes courses. Dans le même temps, nous avons procédé à la mise aux normes de la piste. Nous avons de bonnes relations avec notre ASN, la Svenska Bilsportförbundet, qui nous a encouragés dans cette démarche. Il a fallu nouer d'autres partenariats avec des entreprises locales, mais aussi la Region Skåne pour mener à bien le projet. À partir de 2012 nous avons repris l'organisation de courses, d'abord régionales, puis nationales et internationales. Nous nous tenons à une moyenne de 4 à 5 courses par an. Le reste du temps, la piste accueille une activité de karts de loisir.

- Comment se sont déroulées les deux dernières Compétitions CIK-FIA ?

Cela représente un gros travail, une grosse pression, surtout pour la 1ère en 2014. Nous avons commencé à nous détendre quand la finale s'est terminée ! Apparemment, le milieu du karting était satisfait, car nous avons reçu beaucoup de témoignages de satisfaction et de remerciements. Le bilan a été positif également pour nos partenaires qui sont prêts à nous suivre dans l'aventure du Mondial 2016. Les pilotes suédois ont été ravis de pouvoir participer à ces épreuves internationales grâce aux wild cards. Nous nous attendons à une participation nationale encore plus forte l'an prochain.

-  Quelle est votre vision pour l'avenir ?

 

Nous ne sommes pas assez disponibles pour développer l'activité du circuit comme nous le voudrions. Les demandes ne manquent pas pour recevoir davantage de compétitions. La prochaine étape sera d'engager une personne à temps plein pour l'organisation, mais aussi pour entretenir et accentuer nos partenariats. Kristianstad est très bien située, pas trop au nord, sous un climat relativement doux, près de grandes villes comme Malmö et surtout Copenhague. Nous possédons une des rares pistes homologuées CIK en Scandinavie. Quand on voit le potentiel de pilotes en Suède, mais aussi en Finalnde, Norvège ou au Danemark, il est certain que notre circuit peut répondre à un réel besoin.