2015 CIK-FIA Best-Of: Paul Fletcher, a passion for karting that has lasted for 50 years

17.02.2016

Present from the origins of karting, the Briton Paul Fletcher was first a renowned Driver - third in the 1969 World Championship  - before becoming a team manager who has experienced many successes. He has also created and constantly improved the most beautiful English circuit, which also bears his name, PF International. Well known for his strong opinions, he looks at the evolution of his favourite sport.

Mr. Fletcher, can we start with a brief look back?

- Why not! I became interested in karting on its first appearance, probably only six months after its creation. My racing career lasted 25 years, until 1985. I had the opportunity to win many times, and especially to have interesting encounters. We meet great people in this sport, you know!

What do you miss from this glorious time?

- I'm not speaking of myself, but of karting. It was a fabulous sport, accessible and spectacular. Originally, you couldn't imagine more basic equipment, and that is what has made it successful. We have lost the fundamental importance of this simplicity.

You therefore support the trend started with the new CIK-FIA OK engines?

- It does not go far enough! Kees van de Grint is a longtime friend and I respect his work. But he was probably forced to compromise.

What is the current state karting in the UK?

- We must not complain. Our country seems to have weathered the general economic situation better than some others. We have a lot of races, excellent categories and highly skilled Drivers due to clever choices for the very young.

Your track is a benchmark in Great Britain. How can you improve further?

- I created this circuit when I sold my business. And since then I have done all I can to develop the facilities for us. The facilities are now very good, the track was extended with the construction of the bridge in 2011, and it is also the longest circuit of the UK. This year we installed a giant screen to inform the public. Honestly, I think we did the maximum!

******

Paul Fletcher, une passion pour le karting qui dure depuis 50 ans

Présent dès les origines du karting, le Britannique Paul Fletcher a d'abord été un pilote de renom - 3e du Championnat du Monde en 1969 – avant de devenir un team manager respecté aux multiples succès. Il a également créé puis sans cesse amélioré, le plus beau circuit anglais actuel, qui porte d'ailleurs son nom, PF International. Connu pour ses opinions bien marquées, il porte un regard sur l'évolution de son sport préféré. 

M. Fletcher, pouvons-nous commencer par un bref retour en arrière ?

- Pourquoi pas ! Je me suis intéressé au karting dès son apparition, probablement six mois à peine après sa création. Ma carrière de pilote a duré 25 ans, jusqu'en 1985. Ce fût l'occasion de remporter de nombreuses victoires, mais surtout de faire de belles rencontres. On croise des personnes formidables dans ce sport, vous savez !

Que regrettez-vous de cette glorieuse époque ?

- Je ne parlerais pas de moi, mais du karting. C'était un sport fabuleux, accessible et spectaculaire. À l'origine, on ne pouvait imaginer d'engin plus basique, et c'est cela qui a fait son succès. Nous avons perdu l'importance fondamentale de cette simplicité.

Vous êtes donc favorable à la tendance amorcée avec les nouveaux moteurs OK de la CIK-FIA ?

- Cela ne va pas assez loin ! Kees Van de Grint est un ami de longue date et je respecte son travail. Mais il a sans doute été contraint à des compromis.

Comment se porte actuellement le karting au Royaume-Uni ?

- Nous ne devons pas nous plaindre. Notre pays semble avoir résisté mieux que d'autres à la situation économique générale. Nous avons beaucoup de courses, de belles catégories et des pilotes qui se renouvellent grâce à des choix habiles pour les très jeunes.

Votre piste est une référence en Grande-Bretagne. Comment pouvez-vous encore l'améliorer ?

 

- J'ai créé ce circuit quand j'ai vendu mon entreprise. Et depuis, je fais tout ce que je peux pour la développer dans le cadre qui est le nôtre. Les installations sont désormais de très bonne qualité, le tracé a été rallongé avec la construction du pont en 2011, c'est d'ailleurs le plus long circuit du Royaume-Uni. Nous avons installé cette année un écran géant pour informer le public. Sincèrement, je crois que nous avons fait le maximum !

© Photo KSP - Chris Walker