2016 CIK-FIA Best-Of: Giancarlo Tinini: "The sport must choose its course"

19.12.2016

 The President of CRG SpA and Tinini Group SpA, Giancarlo Tinini is an influential personality in Karting. CRG, one of the most successful brands in the history of karting, achieved many successes in 2016. In addition to the world title for Paolo De Conto in KZ, Pedro Hiltbrand became European Champion in OK and established itself in the International Super Cup for KZ2, while Fabian Federer clinched a new European crown in KZ2. Victories for the brand from Desenzano were also numerous across the world.

How do you assess the evolution of Karting Competition in the last ten years?

- I think thatracing has experienced a radical transformation, mainly due to the emergence of brand challenges. This has created some confusion in the marketplace. A resurgence of the federal categories would be good to make the sport more understandable.

What is the Karting market like for a great chassis maker like you?

- The figures show a fairly similar situation in the last 7 to 8 years. But factories like ours have had to adapt to the evolution of Karting, diversifying our offerings to meet diversified demand, which is not always easy to manage. I am convinced that sport should come first in the long-term concerns of everyone, because the period just past divided the energies in our industry.

What has the impact been on sales afterthe many successes this season byCRG?

- Like the other historic brands in Karting CRG has a great reputation in the world of racing. Therefore, winning is our prime objective. It is always difficult to quantify the benefits of success, but it is certain that it has a significant impact in terms of image. A potential buyer needs to know that the equipment he has chosen will give him the best chance of aiming for victory. This motivates our incessant research and development work where our products are constantly improved.

What is the current role of a professional Driver?

- There is no doubt that a professional Driver is needed to improve our products daily. This is essential in KZ, and also in the other categories. A "top-driver" is always able to operate his equipment at 100% and can provide all of the precise information to advance the chassis. Theyare also an indispensable asset in aiming for victory.

What do you think of the launch of the new OK and OK-Junior categories?

- Honestly, I'm pleasantly surprised. At first I was a little sceptical, but I must say that these categories are very attractive. The OK engine has plenty of power. Of course, the weight reduction has helped to achieve this level of performance. The minimum weight in OK may still cause problems for some drivers. At the end of their first season, I think these categories are positive for the future of karting.

**********

Giancarlo Tinini : “Le sport doit  reprendre ses droits”

Président de CRG SpA et de Tinini Group SpA, Giancarlo Tinini est une personnalité influente du Karting. CRG, l'une des marques les plus titrées de l'histoire du Karting, a obtenu de nombreux succès en 2016. En plus du titre mondial de Paolo De Conto en KZ, Pedro Hiltbrand est devenu Champion d'Europe de la catégorie OK et s'est imposé lors de la Super Coupe Internationale de KZ2, tandis que Fabien Federer s'adjugeait une nouvelle couronne européenne en KZ2. Les victoires de la marque de Desenzano ont été également nombreuses dans le monde entier.

Comment jugez-vous l'évolution du Karting de Compétition au cours des dix dernières années ?

- Je pense que la compétition a vécu une transformation radicale, principalement en raison de l'émergence des challenges de marque. Cette situation a créé une certaine confusion sur le marché. Un retour en force des catégories fédérales serait une bonne chose pour offrir une meilleure lisibilité à ce sport.

Comment se porte le marché du Karting pour un grand fabricant de châssis comme vous?

- Les chiffres montrent une situation assez identique depuis 7 à 8 ans. Mais les usines comme les nôtres ont dû s'adapter à l'évolution du Karting en diversifiant nos offres pour satisfaire une demande plus diversifiée, ce qui n'est pas toujours facile à gérer. Je reste persuadé que le sport doit reprendre la première place dans les préoccupations de tous à long terme, parce que la période qui vient de s'écouler a divisé les énergies dans notre milieu.

Quel est l'impact sur les ventes des nombreux succès remportés cette saison par CRG ?

- Comme d'autres marques historiques du Karting, CRG possède une grande notoriété dans le monde de la compétition. Par conséquent, gagner reste notre principal objectif. Il est toujours difficile de quantifier les retombées du succès, mais il est sûr que cela a un impact important en termes d'image. Un acheteur potentiel a besoin de savoir que le matériel qu'il a choisi va lui donner les meilleures chances de viser la victoire. Cela motive notre travail incessant de recherche et de développement de nos produits qui sont sans cesse améliorés.

Quel est le rôle actuel des pilotes professionnels ?

- Il ne fait aucun doute que la présence d'un pilote professionnel est obligatoire pour perfectionner nos produits au jour le jour. C'est essentiel en KZ, mais aussi dans les autres catégories. Un “top-driver” est toujours capable d'exploiter son matériel à 100% et de fournir toutes les informations très précises pour faire progresser les châssis. C'est également un atout indispensable pour viser la victoire.

Que pensez-vous de l'entrée en vigueur des nouvelles catégories OK et OK-Junior?

- Honnêtement, je suis agréablement surpris. Au début, j'étais un peu sceptique, mais je dois dire que ces catégories sont très attractives. Le moteur OK a beaucoup de puissance. Bien sûr, la réduction du poids a contribué à atteindre ce niveau de performances.  Le poids minimum du OK peut malgré tout poser des problèmes pour certains pilotes. Au terme de leur première saison, je pense que ces catégories sont positives pour l'avenir du Karting.

© Photo CIK/KSP