2016 CIK-FIA Best-Of: Henny Hemmes, representative of the FIA Women in Motor Sport Commission

25.01.2017

 

Supporting the cause of women at all levels of motorsport

Henny Hemmes attended the first Competition of the 2016 CIK-FIA Karting Academy Trophy at  Essay (FRA) closely following the progress of Shion Tsujimoto, the Japanese driver supported this year by the FIA Women in Motor Sport Commission.

How have you integrated with the FIA Women in Motor Sport Commission?

-   I have over thirty years experience as a Driver and instructor. As the first woman to win an FIA Championship in Holland, and due to my personal beliefs, the KNAF, the Dutch ASN, asked me to take care of women's issues in the sport of our country, a mission that I of course accepted in addition to my journalistic activities. When the FIA Women in Motor Sport Commission was created six years ago, I joined the teamwith great pleasure, under the chairmanship of Michele Mouton. We are a united group of women determined to help girls and young women at all levels and in all areas of motorsport.

What did you think of your trip tothe Karting Competition at Essay?

-   This was my first visit on a CIK-FIA Karting Competition and I learned a lot from the officials and Drivers. I left excited by the CIK-FIA Karting Academy Trophy. Everything is done to provide the best opportunities to all participants who have at their disposal single-make equipment which is as fair as possible. Of course in motor sports, there is never perfect technical equality, it's impossible. However, I think that's part of the training: young drivers must learn to cope with their equipment and to redouble their efforts to make up any differences, without losing time from external causes. Sometimes you have to work more and work harder to achieve success and that is also what makes the beauty of our sport. I was very impressed with the quality of organisation of this Competition. The CIK-FIA Karting Academy Trophy brings together Drivers from nearly 40 nationalities. And when I say "together" it is not an empty word. They get to mingle, get to know and therefore to respect each other. This is an important element in their education.

What was your main role at this Competition?

-   I was there firstly to support the Driver who was chosen this year by the FIA Women in Motor Sport Commission, the Japanese Shion Tsujimoto. I also had the chance to see the progress in this Trophy of another girl who we follow closely, Hamda Al Qubaisi of the UAE, who made her debut in the Academy.

Shion is fast, but needs to improve her race management and not attempt manoeuvres that cost her dearly. The most important thing is not yet to aim for victory, but to gain the maximum experience in each race. The frustration of not always reaching the finish line is also part of learning for a Driver in order to learn and stand stronger in the next race. Shion is a young, serious and motivated girl who takes advantage of our support to make progress.

**********

Henny Hemmes, représentante de la Commission FIA des Femmes dans le Sport Automobile

Soutenir la cause des femmes à tous les niveaux du sport automobile

Henny Hemmes a assisté au déroulement de la première Compétition du Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA 2016 à Essay (FRA) en suivant de près le parcours de Shion Tsujimoto, la pilote japonaise soutenue cette année par la Commission FIA des Femmes dans le Sport Automobile.

Comment avez-vous intégré la Commission FIA des Femmes dans le Sport Automobile ?

- Je possède plus de trente ans d'expérience comme pilote et instructrice. En tant que première femme à avoir remporté un Championnat FIA en Hollande, et de par mes convictions personnelles, la KNAF, l'ASN néerlandaise, m'a proposé de m'occuper des questions relatives aux femmes dans le sport automobile de notre pays, une mission que j'ai bien sûr acceptée en plus de mes activités journalistiques. Quand la Commission FIA des Femmes dans le Sport Automobile a été créée, il y six ans, j'ai rejoint avec grand plaisir l'équipe, sous la présidence de Michèle Mouton. Nous formons un groupe uni de femmes déterminées à aider les jeunes filles et les jeunes femmes à tous les niveaux et dans tous les domaines du sport automobile.

Qu'avez-vous pensé de votre déplacement sur la Compétition Karting d'Essay ?

- Il s'agissait de ma première visite sur une Compétition Karting de la CIK-FIA et j'ai beaucoup appris au contact des officiels et des pilotes. Je suis repartie enthousiasmée par le Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA. Tout est fait pour offrir les meilleures chances à chacun des participants qui ont à leur disposition un matériel monotype aussi équitable que possible. Bien sûr, en sports mécaniques, il n'y a jamais d'égalité parfaite sur le plan technique, c'est impossible. Cependant, je pense que cela fait partie de la formation : les jeunes pilotes doivent apprendre à composer avec leur matériel et à redoubler d'efforts pour compenser d'éventuelles différences, sans perdre de temps à invoquer des causes extérieures. Il faut parfois travailler davantage et se surpasser pour atteindre le succès et c'est aussi ce qui fait la beauté de notre sport. J'ai été très impressionnée par la qualité d'organisation de cette Compétition. Le Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA rassemble des Pilotes de près de 40 nationalités. Et quand je dis “rassemble“ ce n'est pas un vain mot. Ils sont amenés à se côtoyer, se connaître et donc à se respecter. Il s'agit d'un élément important dans leur éducation.

Quel était votre rôle principal sur cette Compétition ?

- J'étais là pour soutenir en premier lieu la pilote qui été choisie cette année par la Commission FIA des Femmes dans le Sport Automobile, la Japonaise Shion Tsujimoto. J'ai également eu la chance de voir évoluer dans ce Trophée une autre jeune fille que nous suivons de près, Hamda Al Qubaisi des Émirats Arabes Unis, qui effectuait ses débuts en Académie.Shion est rapide, mais elle a besoin d'améliorer sa gestion de course pour ne pas tenter des manœuvres qui lui coûtent cher. Le plus important pour elle n'est pas encore de viser la victoire, mais d'enrichir au maximum son expérience en allant au bout de chaque course. La frustration de ne pas toujours atteindre la ligne d'arrivée fait également partie de l'apprentissage d'un pilote à condition d'en tirer les leçons et de se présenter plus fort au départ de la course suivante. Shion est une jeune fille sérieuse et motivée qui tire profit de notre soutien pour progresser.

© Photo CIK/KSP