2016 CIK-FIA Best-Of: In Karting and Cars, a Le Mans victory is the fruit of hard work

22.02.2017

 

Claude Jamin, general manager of RTKF, winner of the CIK-FIA Endurance Championship

In Karting andCars, a Le Mans victory is the fruit of hard work

At 68, the Frenchman Claude Jamin is a significant character in the world of Endurance Karting. He holds an incredible record with RTKF, preparing passionately with extreme care for every competition with his team. This meticulous work is mobiliseshis energy throughout the year to refine logistics, equipment and strategyin every detail.

This year, the # 1 crew of Sarthe RTKF 1, a Sodi - Parilla - LeCont, piloted by Charles Fiault (FRA) Becq Gautier (FRA), Kevin Petit (FRA) and Anthoine Hubert (FRA) won the 31st edition of the 24 Hours of Le Mans Karting and the CIK-FIA Endurance Championship. The success of the team has also been completed with the 2nd place of the crew of No. 72 Sarthe RTKF 2.

Jamin, can you look back on your experience of Endurance Karting?

- It is a passion that brings together a large number of people throughout the season. Sarthe RTKF has won the 24 Hours of Le Mans Karting eight times continuously since 2009 with Sodi chassis and Parilla engines. We have also competed in the French Endurance Championship for many years which has allowed us to gain extensive experience in the discipline.

What are the strengths of RTKF?

- Don't expect me to reveal our secrets! More seriously, the careful preparation of the equipment is paramount. Every detail counts in order to lose the least time possible. It is of course a question of the overall reliability of karts, but also the speed of pit stops for refuelling or for a simple adjustment. Everything must be optimised and this is where experience plays a big role. Our partner Sodi chassis is actively supporting us and for IAME engine, we trust the Boulineau brothers who are the serious benchmark. Never forget that consistency is always more important than pure performance in endurance.

What were the features of the 2016 edition of the 24H Karting?

- There was a double challenge this year. On the one hand we used the new OK engines and secondly, an official CIK-FIA title rewarded the winner. The OK engines proved very good in their first year of existence. This did not cause us any major problems through our knowledge of KF, even though we worked hard to make the transition. There was the removal of the front brakes and lowering the weight, but nothing major. We were more disrupted by changes in regulations during the summer with the air boxes and front fairing fasteners. It didn't leave us much time to react.

An eighth victory, along with a 2nd and a CIK-FIA title, are you content?

 

- Absolutely! I think we showed we knew what to do! For some time I have wanted to retire. This victory with OK and the CIK-FIA Endurance Championship will perhaps give me the opportunity. Endurance is now on track, there is room for young people!

******

Claude Jamin, manager général de RTKF, vainqueur du Championnat d'Endurance CIK-FIA

En Karting comme en Automobile, une victoire au Mans est le fruit d'un long travail

À 68 ans, le Français Claude Jamin est un personnage qui compte dans le milieu des Courses d'Endurance Karting. Détenteur d'un palmarès incroyable avec RTKF, ce passionné prépare avec un soin extrême toutes les Compétitions de son équipe. Ce travail méticuleux mobilise son énergie tout au long de l'année pour peaufiner dans les moindres détails aussi bien les machines que la logistique et la stratégie.

Cette année, l'équipage n°1 Sarthe RTKF 1, un Sodi – Parilla – LeCont, piloté par Charles Fiault (FRA), Gautier Becq (FRA), Kevin Petit (FRA) et Anthoine Hubert (FRA), a remporté la 31e édition des 24 Heures Karting du Mans ainsi que le Championnat d'Endurance CIK-FIA. Le succès du team a d'ailleurs été complété par la 2e place de l'équipage n°72 Sarthe RTKF 2.

M. Jamin, pouvez-vous revenir sur votre expérience de l'Endurance Karting ?

- Il s'agit d'une passion qui rassemble un grand nombre de personnes sur toute la saison. Sarthe RTKF a remporté huit fois les 24 Heures Karting du Mans sans interruption depuis 2009 avec des châssis Sodi et des moteurs Parilla. Nous disputons également le Championnat de France d'Endurance depuis de nombreuses années ce qui nous a permis d'acquérir une grande expérience de la discipline.

Quels sont les points forts de RTKF ?

- Ne comptez pas sur moi pour vous révéler nos petits secrets ! Plus sérieusement, la préparation minutieuse du matériel est primordiale. Chaque détail compte pour perdre le moins de temps possible. Il est bien sûr question de la fiabilité générale des karts, mais aussi de la rapidité des arrêts au stand, pour un ravitaillement simple ou pour une intervention. Tout doit être optimisé et c'est là que l'expérience joue un grand rôle. Notre partenaire châssis Sodi nous soutient activement et pour la motorisation IAME, nous faisons confiance aux frères Boulineau qui sont des références sérieuses. Il ne faut jamais oublier que la régularité prime toujours sur la performance pure en endurance.

Quelles étaient les particularités de l'édition 2016 des 24H Karting ?

- Il y avait cette année un double défi. D'une part nous avons utilisé les nouveaux moteurs OK et d'autre part, un titre officiel CIK-FIA récompensait le vainqueur. Les mécaniques OK se sont avérées très bonnes dès leur première année d'existence. Cela ne nous a pas posé de gros problèmes grâce à notre connaissance du KF, même si nous avons beaucoup travaillé pour réussir la transition. Il y avait bien la suppression des freins avant et l'abaissement du poids, mais rien de bien grave. Nous avons été plus perturbés par les changements dans la réglementation intervenus durant l'été au niveau des boîtes à air et des fixations de carénage avant. Cela ne nous a pas laissé beaucoup de temps pour réagir.

Une huitième victoire, accompagnée d'un doublé et du titre CIK-FIA, êtes-vous comblé ? 

 

- Tout à fait ! Je crois que nous avons montré ce que nous savions faire ! Cela fait quelque temps que je souhaite raccrocher. Cette victoire avec le OK et le titre de Champion d'Endurance CIK-FIA vont peut-être m'en donner l'occasion. L'Endurance est désormais sur la bonne voie, place aux jeunes !