2016 CIK-FIA Best-Of: Maik Siebecke: the young tuner who has brought success to Modena Engines

21.12.2016

Under the spotlight thanks to the CIK-FIA European KZ2 Championship won by Fabian Federer, also 2nd in the CIK-FIA International Super Cup for KZ2 at Kristianstad (SWE), the Italian engine manufacturer Modena Engines relied on the SRP Racing team if Maik Siebecke to takeits first win at this level. The 25-year-old German has followed an original path, as he conducted a career as a Driver in parallel to his professional activities.

Maik, can we start with your career as a Driver?

- I raced for ten years. I quickly moved to KZ2 after two years in Junior. I was fast, but also very often unlucky, so my prize list is not very full! I did two years in the European Championship, I was 3rd at Wackersdorf, and I won three of my four heatsat Kristianstad. I finished 6th in the Championship in 2014 and 10th last year.

How did you start your own very young team?

- I created SRP, Siebecke Racing Parts, based in Germany in Hanover, at 18. The team immediately attracted increasingly numerousdrivers. Always using CRG, I was convinced by the Modena engines during a test at Lonato. I started working with Modena Engines as support in Germany before becoming the official importer of the brand for Germany, the Netherlands and Russia, where we won the national championship with Maxim Martynyuk. SRP provides a full rental service for racing engines which represents a significant part of our business.

Who supervises the preparation of KZ engines?

- I manage this area myself. I spend more than half of my time in engine development. I learned the basics of the craft very young, at 16 with my father and one of his friends, an experienced motorcycle tuner. I managedto prepare my own KZ engines. Apparently it worked as we won the European Championship this year, and a 2nd place in the International Super Cup. This is a great reward for a private team!

Was it hard to give up driving yourself?

- I resolved to give up my racing career to develop the team this year because I had exceeded the limit of my ability in leading the two areas. Fabian Federer is a longtime friend and we had often talked jokingly of an opportunity to race with my team. But this winter, we considered this possibility more seriously. Giancarlo Tinini gave his agreement and that's how Fabian is now atSRP as a driver, and also responsible for our Italian customers.

What is the future for SRP?

- I am delighted with our performance this year and hope to have results as good next year, but you know, in karting, the years aren't necessarily alike because the competition is very tight. KZ2 remains our priority, but we have started working in Junior and Mini to gradually expand our offer.

*********

Maik Siebecke, le jeune préparateur qui apporte le succès à Modena Engines

Sous les feux de l'actualité grâce au titre de Champion d'Europe CIK-FIA de KZ2 remporté par Fabian Federer, également second de la Super Coupe Internationale CIK-FIA de KZ2 à Kristianstad (SWE), le fabricant italien de moteurs Modena Engines s'est appuyé sur le team SRP Racing de Maik Siebecke pour obtenir son premier succès à ce niveau. Le jeune Allemand de 25 ans a suivi un parcours original, puisqu'il a mené une carrière de pilote en parallèle de ses activités professionnelles.

Maik, pouvons-nous commencer par votre parcours en tant que pilote ?

- Je roule depuis dix ans en compétition. Je suis rapidement passé en KZ2 après deux ans en Junior. J'étais rapide, mais aussi très souvent malchanceux, ce qui fait que mon palmarès n'est pas très étoffé ! Il y a deux ans, en Championnat d'Europe, je me suis classé 3e à Wackersdorf, puis j'ai gagné trois de mes quatre manches à Kristianstad. J'ai terminé 6e du Championnat en 2014, puis 10e l'an dernier.

Comment avez-vous lancé très jeune votre propre team ?

- J'ai créé SRP, Siebecke Racing Parts, basé en Allemagne à Hanovre, à 18 ans. Le team a tout de suite attiré des pilotes de plus en plus nombreux. Fidèle de CRG, j'ai été séduit par les moteurs Modena lors d'un test à Lonato. J'ai commencé à collaborer avec Modena Engines en tant que support technique pour l'Allemagne avant de devenir importateur officiel de la marque pour l'Allemagne, les Pays-Bas et la Russie où nous avons remporté le championnat national avec Maxim Martynyuk. SRP fournit un service complet de location de moteurs de course qui représente une part importante de notre activité.

Qui assure la préparation des moteurs KZ ?

- Je gère ce domaine moi-même. Je consacre plus de la moitié de mon temps au développement des moteurs. J'ai appris les bases du métier très jeune, dès 16 ans grâce à mon père et à un de ses amis, un préparateur chevronné en moto. Je me suis débrouillé tout seul pour préparer à mon tour des moteurs KZ. Visiblement, cela a bien fonctionné puisque nous avons remporté le Championnat d'Europe cette année, ainsi qu'une 2e place à la Super Coupe Internationale. C'est une belle récompense pour un team privé !

Était-ce difficile de renoncer à piloter vous-même ?

-  Je me suis résolu à renoncer à ma carrière de pilote pour développer le team cette année parce que j'avais dépassé la limite de mes possibilités en menant les deux domaines de front. Fabian Federer est un ami de longue date et nous avions souvent évoqué en plaisantant la possibilité qu'il roule dans mon team. Mais cet hiver, nous avons considéré cette éventualité plus sérieusement. Giancarlo Tinini lui a donné son accord et voilà comment Fabian est désormais employé par SRP en tant que pilote, mais aussi chargé de nos clients italiens.

Comment se présente l'avenir de SRP ?

-   Je suis ravi de nos performances cette année et j'espère avoir d'aussi bons résultats l'an prochain, mais vous savez, en karting, les années se suivent ne se ressemblent pas forcément, car la compétition est très serrée. La KZ2 reste notre priorité, mais nous avons commencé à travailler en Junior et en Mini pour nous élargir petit à petit notre offre. 

© Photo CIK/KSP