2016 CIK-FIA Best-Of: Ricky Flynn: the opinion of an experienced professional on the 2016 season

20.12.2016

 Continuously at the pinnacle of International Competition since 2013, with its two European titles and three world titles in KF and KF-Junior, the British team RFM negotiated the arrival of new OK categories without difficulty in 2016, in particular taking theEuropean Championshipin OK-Junior with Finlay Kenneally.

Let's start with the new OKengine generation. How was the transition for RFM?

- The introduction of new OK engines has not fundamentally changed our work or our performance. It got easier with the removal of unnecessary elements like the clutch, starter motor and electrics, which is a good decision for everyone, including financially. The technical developments, based on proven engines, are minor and reliability is not an issue. The OK-Junior has benefited from the maturity of the KF-Junior to attract a large number of participants in the first year. OK must prove itself more to attract a wider range, with the downside, in my view, of a very low minimum weight that eliminates Drivers over a certain size.

Have you encountered other problems this year?

- The season has been more difficult regarding tyres. Obviously the tyres provided were not always of the same quality and this caused performance variations. It is not easy to explain to a young Driver that is not necessarily him responsible for a sudden drop in competitiveness. We worked on our chassis to reduce the discrepancies, but it was impossible to compensate entirely. The lack of consistency of the tyres in 2016 was a real problem.

What is your opinion on lowering the age in place for next season?

- The best solution would have been to raise the age for cars because it is the main problem. I favour a points system similar to that of the Super Licence. If a young driver wants to go to cars at 16, he should previously have been proven in the European and World Karting Championships. I am very concerned about the risks that are taken and some young Drivers are not experienced enough for cars. I cannot imagine the consequences of a severe accident. Lowering the age to access the Junior and Senior categories by a year improves the situation somewhat by allowing young people to learn for another year in OK for example, but this is a stopgap.

How do you rate the current overall standard of Drivers?

- It must be recognised that there is a relative decline in the general standard of Drivers, whether in Karting, Junior and Senior, or in carsin F4 to F3, GP3, GP2. If you look ten years back, yourealise that there were then about 30 good drivers on the starting grid while there are now only about 10with real capabilities. This is clearly the result of learning in less advanced Karting because of being too young to go into cars.

*******

Ricky Flynn, l'avis d'un professionnel expérimenté sur la saison 2016

Présente sans interruption au sommet de la Compétition internationale depuis 2013 avec ses deux titres européens et ses trois titres mondiaux en KF et KF-Junior, l'écurie britannique RFM a négocié sans difficulté l'arrivée des nouvelles catégories OK en 2016 en obtenant notamment le titre de Champion d'Europe OK-Junior avec Finlay Kenneally. 

Commençons par les nouveaux moteurs de génération OK. Comment s'est passée la transition chez RFM ? 

- L'introduction des nouvelles motorisations OK n'a pas modifié en profondeur notre travail ni nos performances. Nous avons gagné en simplicité avec la suppression des éléments superflus comme l'embrayage, le démarreur et le faisceau électriques, ce qui est une bonne décision pour tout le monde, y compris sur le plan financier. Les évolutions techniques, basées sur une mécanique éprouvée, sont mineures et la fiabilité n'est pas un problème. Le OK-Junior a profité de la maturité du KF-Junior pour attirer dès la première année un grand nombre de participants. Le OK doit davantage faire ses preuves pour séduire un plus large éventail avec l'inconvénient, à mes yeux, d'un poids minimum très bas qui élimine d'entrée les pilotes d'un certain gabarit.  

Avez-vous rencontré d'autres soucis cette année ?

- La saison a été plus difficile en ce qui concerne les pneumatiques. Il est évident que les gommes fournies n'étaient pas toujours de la même qualité et que cela a provoqué des variations de performances. Il n'est pas simple d'expliquer à un jeune pilote que ce n'est pas forcément lui le responsable d'une baisse soudaine de compétitivité. Nous avons beaucoup travaillé sur nos châssis pour réduire les écarts constatés, mais il était impossible de les compenser totalement. Le manque de constance des pneumatiques 2016 a été un réel problème. 

Quelle est votre opinion sur l'abaissement de l'âge mis en place pour la saison prochaine ?

- La meilleure solution aurait été de relever l'âge d'accès à la monoplace parce que c'est là le problème principal. Je suis favorable à un système de points comparable à celui de la Super Licence. Si un jeune pilote veut passer en automobile dès 16 ans, il devrait auparavant avoir fait ses preuves lors des Championnats d'Europe et du Monde de Karting. Je suis très inquiet sur les risques que courent et font courir certains jeunes pilotes pas assez expérimentés en automobile. Je n'ose pas imaginer les conséquences d'un accident grave. L'abaissement d'un an de l'âge pour accéder aux catégories Junior et Senior améliore quelque peu cette situation en permettant aux jeunes de se former pendant une année supplémentaire en OK par exemple, mais cela reste un pis-aller.

Comment jugez-vous le niveau général actuel des Pilotes ?

- Il faut bien reconnaître que l'on assiste à une relative baisse du niveau général des pilotes, que ce soit en Karting, Junior et Senior, ou en automobile à partir de la F4 jusqu'à la F3, GP3, GP2. Si l'on regarde une dizaine d'années en arrière, on s'aperçoit qu'il y avait alors une trentaine de bons pilotes sur les grilles de départs alors qu'ils sont maintenant à peine une dizaine à avoir de réelles capacités. C'est clairement la conséquence d'une formation moins poussée en Karting à cause du trop jeune âge pour passer en monoplace.

© Photo CIK/KSP