2016 CIK-FIA Best-Of: Victor Martins : Victor Martins: lightning success in 2016

16.01.2017

 

Victor Martins' meteoric progress at the international level from the start of the season has attracted a lot of attention. On aperfect debut in OK-Junior, the Frenchman was quick to mingle with the best then stole the show with his series of three consecutive CIK-FIAvictories. He started by winning the CIK-FIA European Championship Competition at Portimao (PRT), before repeating itat Genk (BEL), which opened the doors to the top three in the overall standings. This accomplished athlete completed the most important achievement in Bahrain by winning the CIK-FIA World Junior Championship with a renowned private team, VDK Racing.

Victor, whathashappened during your career in Karting?

- I discovered Karting belatedly forfunon holiday at the age of 11. Until then, I had competed in gymnastics and I was even French Champion. Karting got to me from my first laps. The professionals immediately saw I had a good shot, so I started racing. I am lucky to be supported by my elder brother, Nicolas, who follows me as a mechanic, and especially advises me constantly.

Did you continue to practice sport?

- I have always considered Karting to be a sport in its own right, which means that I train physically and mentally all year round with competent coaching. This preparation has contributed to my success in OK-Junior this year. I saw some drivers who suffered from the heat in Bahrain or injured their ribs while I felt perfectly fit throughout the Competition.

What were the important points of this World Championship?

- First of all the circuit of Bahrain is magnificent, it is the best of the year, although it is difficult to master well. It was not easy to make my place in the Junior field. After the surprise of my first wins, I felt that my competitors were determined not to let me win the World Championship. The Qualifying Heats were pretty tough, but I never got discouraged. I was totally determined to win the Final and I fought for that title. Thanks to VDK Racing, I had the machine for it!

What is your future as a Driver?

- Nothing is yet decided, because winning a World Champion title changes the situation. I want to race in single-seaters, that's for sure, but I don't want to rush. I have progressed well in Karting this year and I know I still have to develop. I would love to be able to take part in a good season in OK next year before preparing my move to cars.

************

Victor Martins : une consécration éclair en 2016

L'évolution fulgurante de Victor Martins au niveau international depuis le début de la saison a attiré sur lui de nombreux regards attentifs. Parfait débutant en OK-Junior, le Français n'a pas tardé à se mêler aux meilleurs puis à leur voler la vedette avec sa série de trois victoires consécutives en CIK-FIA. Il a commencé par s'imposer en Championnat d'Europe CIK-FIA à Portimao (PRT), avant de récidiver à Genk (BEL), ce qui lui a ouvert les portes du Top 3 au classement général. Ce sportif accompli a obtenu la plus importante consécration à Bahreïn en remportant le Championnat du Monde Junior CIK-FIA au sein d'un team privé renommé, VDK Racing.

Victor, quel a été votre parcours en Karting ?

- J'ai découvert le Karting tardivement en loisir pendant des vacances à l'âge de 11 ans. Jusque-là, j'avais pratiqué la gymnastique en compétition et j'ai même été Champion de France. Le Karting m'a plus dès mes premiers tours de piste. Des spécialistes ont tout de suite trouvé que j'avais un bon coup de volant, alors je me suis lancé dans la Compétition. J'ai la chance d'être soutenu par mon frère aîné, Nicolas, qui me suit en tant que mécanicien, mais surtout qui me conseille en permanence. 

Avez-vous continué à pratiquer une activité sportive ?

- J'ai toujours considéré le Karting comme un sport à part entière, ce qui signifie que je m'entraîne physiquement et mentalement toute l'année avec un encadrement compétent. Cette préparation a contribué à ma réussite en OK-Junior cette année. J'ai vu que certains pilotes souffraient de la chaleur à Bahreïn ou bien se blessaient au niveau des côtes, alors que je me suis senti parfaitement en forme tout au long de la Compétition.

Quelles ont été les points importants de ce Championnat du Monde ?

- Tout d'abord le circuit de Bahreïn est magnifique, c'est le meilleur de l'année, même s'il est difficile à bien maîtriser. Cela n'a pas été facile de faire ma place dans le peloton Junior. Passée la surprise de mes premières victoires, j'ai bien senti que mes adversaires étaient bien décidés à ne pas me laisser gagner au Mondial. Les Manches Qualificatives ont été plutôt rudes à cet égard, mais je ne me suis jamais découragé. J'étais totalement déterminé à gagner la Finale et je me suis battu pour avoir ce titre. Grâce à VDK Racing, j'avais la machine pour cela !

Comment se présente votre avenir de Pilote ? 

- Rien n'est encore décidé, parce que gagner un titre de Champion du Monde change la situation. Je veux rouler en monoplace, c'est certain, mais je ne veux pas me précipiter. J'ai bien progressé en Karting cette année et je sais que je dois encore évoluer. J'aimerais bien pouvoir disputer une belle saison en OK l'an prochain avant de me préparer mon passage en automobile. 

© Photo CIK/KSP