2017 CIK-FIA Best-Of: Paolo De Conto: a season at the peak of KZ

31.01.2018

Already the winner of the 2016 CIK-FIA World KZ Championship, Paolo De Conto has strengthened his level of domination by successively winning the European Championship and the 2017 CIK-FIA World KZ Championship. The historic double by the Italian CRG Driver has not been easy to achieve in the face of fierce competition.

Paolo, what exactly happened during the 2017 KZ season?

- The KZ remains reserved for ​​factory teams and professional Drivers. The performances are closer and closer between the protagonists. It takes a lot of work to get a small decisive advantage and nothing is decided in advance. The fight is between both chassis and engines. I must say that TM Racing has been a partner of choice for us. With the CRG Racing Team, we were not necessarily favourites at the start of the season. Thanks to the efforts of the entire team, we finally managed to make the difference, despite valiant opponents.

Let's start with the European Championship. Was a third title easy for you to win?

- Not at all! The equipment was not yet fully developed for the first Sarno (ITA) Competition and we did not know how it was going to go. We tested several configurations before finding the right balance. Performance came gradually and the Final allowed me to win my first victory. We were in a better position at Genk (BEL), but Marijn Kremers pushed me hard in the Final. It was in Oviedo (ESP), on the unique track of the Fernando Alonso circuit, that we reached our highest level. This third victory in a row allowed me to win the Championship and to show that we had returned to the highest level. At the last Competition at Kristiansad (SWE), I did not need to win and we took the opportunity to do development testing for the World Cup.

What exactly can you tell us about this World Championship?

- I did not have a great time in Qualifying Practice at Wackersdorf (DEU), but it was not too important as I came back to 4th place with a victory after the Qualifying Heats. The Final was quickly transformed into a duel with Anthony Abbasse. He made a slight mistake that allowed me to overtake him, but we were very close in pure performance. I could not distance him like last year and I had to stay on my guard until the finish. Although I tend to prefer the Championships raced over several Competitions because they often better reflect the real hierarchy between Drivers and Teams, the World Championship has no equivalent in terms of intensity. I am very happy to have completed the double.

*********

Paolo De Conto, une saison sur les sommets en KZ

Déjà vainqueur du Championnat du Monde CIK-FIA de KZ 2016, Paolo De Conto a renforcé le niveau de sa domination en remportant successivement le Championnat d'Europe et le Championnat du Monde CIK-FIA de KZ 2017. Le doublé historique du Champion italien Pilote officiel CRG n'a pourtant pas été facile à réaliser face à une concurrence extrêmement relevée.

Paolo, quelles étaient les spécificités de la saison KZ 2017 ?

- La KZ reste le domaine réservé des équipes d'usine et des pilotes professionnels. Les performances sont de plus en plus proches entre les protagonistes. Cela demande beaucoup de travail pour obtenir un petit avantage décisif et rien n'est joué d'avance. La lutte concerne aussi bien les châssis que les moteurs. Je dois dire que TM Racing a été un partenaire de choix pour nous. Avec le CRG Racing Team, nous ne faisions pas forcément partie des favoris en début de saison. Grâce aux efforts de toute l'équipe, nous avons finalement réussi à faire la différence, malgré des adversaires valeureux. 

Commençons par le Championnat d'Europe. Un 3e titre facile à décrocher pour vous ?

- Pas du tout ! Le matériel n'était pas encore parfaitement au point pour la 1re Compétition à Sarno (ITA) et nous ne savions pas comment cela allait se passer. Nous avons testé plusieurs configurations avant de trouver le bon équilibre. La performance est venue progressivement et le déroulement de la Finale m'a permis de remporter ma 1re victoire. Nous étions en meilleure posture à Genk (BEL), mais Marijn Kremers m'a mené la vie dure en Finale. C'est à Oviedo (ESP), sur le tracé particulier du circuit Fernando Alonso, que nous avons atteint notre meilleur niveau. Cette 3e victoire d'affilée m'a permis de remporter le Championnat et de montrer que nous étions revenus au plus haut niveau. Lors de la dernière Compétition à Kristiansad (SWE), je n'avais pas besoin de faire des exploits et nous en avons profité pour faire des tests de développement en vue du Mondial.

Justement, pouvez-vous nous parler de ce Championnat du Monde ?

- Je n'ai pas réussi un excellent temps lors des Essais Qualificatifs à Wackersdorf (DEU), mais ce n'était pas très important puisque je suis revenu en 4e position avec une victoire à l'issue des Manches Qualificatives. La Finale s'est rapidement transformée en un duel avec Anthony Abbasse. Il a commis une légère erreur qui m'a permis de le dépasser, mais nous étions vraiment très proches en performance pure. Je n'ai pas pu le distancer comme l'an dernier et j'ai dû rester sur mes gardes jusqu'à l'arrivée. Même si j'ai tendance à préférer les Championnats disputés sur plusieurs Compétitions parce qu'ils reflètent souvent mieux la véritable hiérarchie entre les Pilotes et les Teams, le Championnat du Monde est une Course qui n'a pas d'équivalent en termes d'intensité. Je suis très heureux d'avoir réussi le doublé.

 © Photo CIK/KSP