2017 CIK-FIA Best-Of: Sami Taoufik: the new Moroccan hope

08.02.2018

Crowned CIK-FIA European Champion after five hard-fought Competitions, Sami Taoufik was also recognized as the "Rookie of the Year" as the best performer of the year in OK among the newcomers of this category. A brilliant driver with no lack of panache, the young Moroccan aged 15 also gave his country an unprecedented reputation at the highest level of Karting as it accentuates the development of motor sport in its territory.

Sami, what happened during your early years in Karting?

- I discovered karting very early, at a friend's birthday, and my father gave me a kart for Christmas. I was 5. I started to participate in races in Spain. Success came quickly. I won four Spanish Championship titles before moving on to International Junior. Soon after I started in KF-Junior, I reached 4th place in the World Championship.

Can you tell us more about your season in the European Championship?

- The beginning of my first season in OK was not easy next to some very experienced Drivers. It took hard work with the team to combine speed and consistency, which often leads to success. The European Championship was difficult this year. All favourites have had problems in all five Competitions. For me, it was in Spain, on the Fernando Alonso circuit, when I had to retire in the Final. However, I was very consistent throughout the season and my victory in Finland was decisive.

What role did your team play in your success?

- Racing at Ricky Flynn Motorsport for three years now has been important to me. It is a very competent team and we have established a relationship of mutual trust that overcomes many difficulties. Technique is one thing, but you must never forget the human side. RFM is very strong on this as well.

What does the future of your career look like?

-After two seasons in Junior and one in OK, I think it's time for me to take the leap and move towards motorsport. Next year will be dedicated to my debut in single-seaters, probably in British F4.

*********

Sami Taoufik, le nouvel espoir marocain

Couronné Champion d'Europe CIK-FIA au terme de cinq Compétitions âprement disputées, Sami Taoufik a également été reconnu comme le “Rookie of the Year“ en tant que meilleur performer de l'année en OK parmi les nouveaux venus de cette catégorie. Pilote brillant ne manquant pas de panache, le jeune Marocain de 15 ans a aussi donné à son pays une notoriété inédite au plus haut niveau du Karting au moment où celui-ci accentue le développement du sport automobile sur son territoire.

Sami, comment se sont déroulées vos premières années en Karting ?

- J'ai découvert le karting très tôt, à l'occasion de l'anniversaire d'un ami et mon père m'a offert un kart pour Noël. J'avais 5 ans. J'ai commencé à participer à des courses en Espagne. Le succès est venu rapidement. J'ai remporté quatre titres de Champion d'Espagne avant de passer en Junior international. Dès mon arrivée en KF-Junior, j'ai atteint la 4e place du Championnat du Monde.   

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours en Championnat d'Europe.

- Le début de ma première saison en OK n'a pas été simple face à des pilotes de renom très expérimentés. Il a fallu travailler dur avec l'équipe pour associer rapidité et régularité, ce qui mène souvent au succès. Le Championnat d'Europe était difficile cette année. Tous les favoris ont rencontré des soucis au cours des cinq Compétitions. Pour moi, ce fut en Espagne, sur le circuit Fernando Alonso, quand j'ai dû abandonner en Finale. J'ai cependant été très régulier sur l'ensemble de la saison et ma victoire en Finlande a été décisive.

Quel rôle a joué votre équipe dans votre réussite ?

- Le fait de rouler chez Ricky Flynn Motorsport depuis trois ans maintenant a beaucoup compté pour moi. C'est une équipe très compétente et nous avons établi une relation de confiance mutuelle qui permet de surmonter beaucoup de difficultés. La technique est une chose, mais il ne faut jamais oublier le côté humain. RFM est très fort sur ce plan également.

Comment s'annonce la suite de votre carrière ?

-Après deux saisons en Junior et une en OK, je pense qu'il est temps pour moi de sauter le pas et de m'orienter vers le sport automobile. L'année prochaine sera consacrée à mes débuts en monoplace, en F4 britannique sans doute.  

 © Photo CIK/KSP