24 Hours of Le Mans Karting: the Sarthe RTKF 1 team crowned CIK-FIA Endurance Champion

20.09.2016

The Queen of Endurance Karting competitions for 30 years, the 24 Hours Karting of Le Mans was this year given the status of the CIK-FIA Endurance Championship. This 31th edition included 31 participating teams, with 11 teams in the GP1 class with OK engines. This premiere was entirely successful and is poised to become a great CIK-FIA classic. The CRG factory team dominated the start of Race with its remarkable performance, but the experience of the French team Sarthe RTKF eventually triumphed for the 8th consecutive time at the 24 Hours of Le Mans Karting and they won the title of 2016 CIK-FIA Endurance Champion.

Present at Le Mans throughout the Competition, the Vice-President of the CIK-FIA, Kees van De Grint, clearly enjoyed his weekend in the Sarthe. "I am very proud to have attended the 24 Hours Karting of Le Mans, an unparalleled and legendary event. Dominique Foussier, the President of ASK ACO, and Alban Martinet, in charge of marketing for the ACO, contacted us three years ago to prepare for the entry at the 24 Hours Karting in the calendar of the CIK-FIA. The ACO has invested in this project with great efficiency and I am very pleased with this first CIK-FIA Endurance Championship at Le Mans."

"I must congratulate the winners, the team Sarthe RTKF, who demonstrated an excellent knowledge of the Competition and a perfect control of its peculiarities. I also want to thank CRG who had the courage to meet the challenge: their machine was very fast, even if it was not enough to win after 24 hours. I hope that the Italian brand will return next year to take revenge and that other factories dare to join them."

"To me, the greatest victory of this 31th edition is for the concept of OK engines. We now have proof that this new generation of high-performance, reliable and affordable motors can win a classic 24 hour race. The top four were equipped with OK engines and the 5th also used an engine using the OK concept, even though it was from a one-make brand."

"We had a very good surprise regarding the tyres provided by LeCont. The rubber from the Italian manufacturer held the pace without a significant drop in performance over the laps and the five sets permitted proved quite sufficient to cover the distance."

"Finally, I want to thank Jacky Foulatier, the co-organiser of the race, for his contribution to the success of the event, and also for inviting me to drive a Kart Legend. I had the pleasure of driving a French 1961 Globb-Kart on the Le Mans circuit."

Many things happen during 24 hours of racing and the 2016 edition was no exception to the rule. The weather was relatively mild with only one shower in the early evening, justifying the use of rain tyres during 2h30. Team 8 CRG SpA (CRG / Parilla / LeCont) with Flavio Camponeschi (ITA), Felice Tiene (ITA), Pedro Hiltbrand (ESP) and Henki Waldschmidt (NLD) dominated Qualifying Practice and the first three hours of the Race. There was an incredible comeback from the No. 50 La Manche Kartmag (Tony Kart / Vortex / LeCont) with Arnaud Bouilland (FRA), Bastien Leguay (FRA), Remy Deguffroy (FRA) and Paolo Besancenez (FRA). Starting in last position after a strategic error in the Qualifying, they were already in the top 10 after only 12 laps and were leading for nearly 100 laps before being delayed by mechanical problems.

Specialists know that pure speed is far from the only decisive criterion in a 24 hour race. The preparation of equipment and the experience of the team are key assets in endurance, associated to some degree with success. As in the car 24H, reliability and good overtaking can make the difference. Thus the # 1 Sarthe RTKF 1 (Sodi / Parilla / LeCont) crew of Charles Fiault (FRA), Gautier Becq (FRA), Kevin Petit (FRA) and Anthoine Hubert (FRA) took control almost permanently in the night, completing a total of more than 1,000 laps in the lead out of the 1421 in the Race. The other fast Sarthe RTKF team, No. 72 (Sodi / Parilla / LeCont) led by Maxime Bidard (FRA), Victor Compere (FRA), William Godefroid (BEL) and Thomas Ricci (FRA), fought for the final victory before finishing in 2nd place by one lap. It was the eighth straight win and a superb double for Claude Jamin's karts, the iconic team manager at the 24 Hours Karting of Le Mans, who announced his retirement after this sensational result.

Very fast, but delayed on several occasions, the No. 55 Rouen GSK-REK (Sodi / Vortex / LeCont) with Sébastien Bailly (BEL), Benjamin Bailly (BEL), Nicolas Duchateau (FRA) and Jean-Philippe Guignet (FRA) managed to come back to 3rd position, six laps later, to complete the podium of the Competition and give Sodi the entire top three. The semi-official team No. 40 GTL Energy Corse (Energy / Parilla / LeCont) of Vincent Gendry (FRA), Tony Lavanant (FRA), Nicolas Markiewicz (FRA) and François Surut (FRA) finished 4th in front of the great No. 17 Parma Malevaut Sport (Tony Kart / Vortex DVS / LeCont) with Lodovico Laurini (ITA), Nicolas Picot (FRA), Andrew Deberne (FRA) and Romain Mange (FRA), the winners of the 2nd division, GP2, but using a motor of the OK concept. Long battling in the top three, No. 24 Wintec Centre (Sodi / Parilla / LeCont), led by Alexander Vromant (FRA), Wilfrid Lecarpentier (FRA), Enzo Coursimault (FRA) and Renaud Bertin (FRA), slipped back to 6th position in the last two hours.

Some numbers

The winner completed 1421 laps or 1966 km at an average speed of 81.9 km / h, including stops, without a single engine breakage. The LeCont tyres lasted for more than five hours with a drop in performance of around 5/10 to 7/10 only later on. The CRG SpA team took pole position with 1'07''684 on wet tyres and the fastest lap of 55''666. New in 2016: the lighting system at the Le Mans International Karting Circuit, now one of the most powerful in the world, offers a magical night atmosphere for spectators. The media coverage was, as always, very good by Le Mans TV with a live broadcast on several regional channels and the Internet for more than 10 hours, including more excellent images on track, discussions in the  studio and numerous interviews in the pits.

******

24 Heures Karting du Mans : le team Sarthe RTKF 1 couronné Champion d'Endurance CIK-FIA

Reine des Compétitions d'Endurance Karting depuis 30 ans, les 24 Heures Karting du Mans ont accédé cette année au statut de Championnat d'Endurance CIK-FIA. Cette 31e édition comptait parmi les 31 équipes engagées, 11 équipages de la catégorie GP1 à motorisation OK. Cette grande première a été pleinement couronnée de succès et s'apprête à devenir une grande classique de la CIK-FIA. Le team d'usine CRG a animé le début de Course par ses performances remarquables, mais c'est l'expérience de l'équipe française Sarthe RTKF qui a finalement triomphé pour la 8e fois consécutive aux 24 Heures Karting du Mans et remporté le titre de Champion d'Endurance CIK-FIA 2016.

Présent au Mans pendant toute la Compétition, le Vice-Président de la CIK-FIA Kees van De Grint a visiblement beaucoup apprécié son week-end dans la Sarthe. « Je suis très fier d'avoir assisté aux 24 Heures Karting du Mans, une épreuve mythique sans équivalent. Dominique Foussier, Président de l'ASK ACO, et Alban Martinet, chargé du marketing de l'ACO, nous ont contactés depuis trois ans déjà pour préparer l'entrée des 24 Heures Karting au calendrier de la CIK-FIA. L'ACO s'est investi dans ce projet avec une grande efficacité et je suis vraiment très satisfait du déroulement de ce premier Championnat d'Endurance CIK-FIA au Mans. »

« J'adresse en premier lieu toutes mes félicitations aux vainqueurs, l'équipe Sarthe RTKF qui démontré une excellente connaissance de cette compétition et une parfaite maîtrise de ses particularités. Je tiens également à remercier l'usine CRG qui a eu le courage de relever le défi : leur machine était très rapide, même si cela n'a pas été suffisant pour s'imposer après 24 heures. J'espère que la marque italienne reviendra l'an prochain pour prendre sa revanche et que d'autres usines oseront les rejoindre. »

« A mes yeux, la plus grande victoire de cette 31e édition est à mettre au crédit du concept des moteurs OK. Nous avons maintenant la preuve que cette nouvelle génération de propulseurs très performants, fiables et abordables, pouvait remporter dès son lancement une grande Course de 24 heures. Les quatre premiers étaient équipés de moteurs OK et le 5e utilisait également une mécanique relevant du concept OK, même s'il était issu d'une coupe de marque. »

« Nous avons eu une très bonne surprise en ce qui concerne les pneumatiques fournis par LeCont. Les gommes du manufacturier italien ont tenu le rythme sans baisse importante de leurs performances au fil des tours et les 5 trains autorisés se sont avérés tout à fait suffisants pour couvrir la distance. »

« Enfin, je tiens à remercier Jacky Foulatier, le coorganisateur de la course, pour sa contribution à la réussite de l'évènement, mais aussi pour m'avoir invité à rouler en Kart Legend. J'ai ainsi eu le plaisir de pouvoir piloter un kart français Globb-Kart de 1961 sur le circuit du Mans. »

Beaucoup de choses se passent en 24 heures de compétition et l'édition 2016 n'a pas fait exception à la règle. La météo a été relativement clémente avec un seul passage pluvieux en début de soirée, justifiant l'utilisation des pneus pluie pendant 2h30 environ. L'équipe n°8 CRG SpA (CRG/Parilla/LeCont) de Flavio Camponeschi (ITA), Felice Tiene (ITA), Pedro Hiltbrand (ESP) et Henki Waldschmidt (NLD) a dominé les Essais Qualificatifs et les 3 premières heures de la Course. On a assisté à une incroyable remontée de la part du n°50  la Manche KartMag (Tony Kart/Vortex/LeCont) d'Arnaud Bouilland (FRA), Bastien Leguay (FRA), Rémy Deguffroy (FRA) et Paolo Besancenez (FRA). Parti depuis la dernière position après une erreur stratégique lors des Qualifications, il rentrait déjà dans le top 10 après seulement 12 tours et occupait la tête pendant près de 100 tours avant d'être retardé par des soucis mécaniques. 

Les spécialistes savent bien que la vitesse pure est loin d'être le seul critère décisif dans une Course de 24 heures. Le degré de préparation du matériel et l'expérience de l'équipe sont des atouts majeurs en endurance, associés à une certaine dose de réussite. Comme lors des 24H automobiles, la fiabilité des ensembles et la bonne gestion des dépassements peuvent faire la différence. C'est ainsi que l'équipage n°1  Sarthe RTKF 1 (Sodi/Parilla/LeCont) de Charles Fiault (FRA), Gautier Becq (FRA), Kevin Petit (FRA) et Anthoine Hubert (FRA) a pris les commandes de manière quasi définitive dans la nuit, bouclant au total plus de 1000 tours en tête sur les 1421 de la Course. Seul l'autre équipage de pointe Sarthe RTKF, le n°72 (Sodi/Parilla/LeCont) emmené par Maxime Bidard (FRA), Victor Compère (FRA), William Godefroid (BEL) et Thomas Ricci (FRA), a pu lui contester la victoire finale avant de terminer en seconde position à 1 tour. C'était la 8e victoire d'affilée et un superbe doublé pour les karts de Claude Jamin, le team manager emblématique des 24 Heures Karting du Mans, qui annonçait son départ en retraite après ce résultat sensationnel.  

Très rapide, mais retardé en plusieurs occasions, le n°55 Rouen GSK-REK (Sodi/Vortex/LeCont) de Sébastien Bailly (BEL), Benjmain Bailly (BEL), Nicolas Duchateau (FRA) et Jean-Philippe Guignet (FRA) a réussi à revenir en 3e position, 6 tours plus loin, pour compléter le podium de la Compétition et offrir un triplé vainqueur à la marque Sodi. L'équipe semi-officielle n°40 Energy Corse GTL (Energy/Parilla/LeCont) de Vincent Gendry (FRA), Tony Lavanant (FRA), Nicolas Markiewicz (FRA) et François Surut (FRA) terminait 4e devant l'excellent n°17 Parma Malevaut Sport (Tony Kart/Vortex DVS/LeCont) de Lodovico Laurini (ITA), Nicolas Picot (FRA), Andrew Deberne (FRA) et Romain Mange (FRA), vainqueur de la 2e division, la GP2, mais utilisant un moteur reprenant le concept des OK. Longtemps en bagarre dans le top 3, le n°24 Centre Wintec (Sodi/Parilla/LeCont), piloté par Alexandre Vromant (FRA), Wilfrid Lecarpentier (FRA), Enzo Coursimault (FRA) et Renaud Bertin (FRA), rétrogradait en 6e position dans les deux dernières heures. 

Quelques chiffres

Le vainqueur a parcouru 1421 tours, soit 1966 km et une vitesse moyenne de 81,9 km/h, arrêts compris, sans connaître une seule casse de moteur. Les trains de pneus LeCont ont pu tenir le rythme pendant plus de 5 heures avec une baisse de performance de l'ordre de 5 à 7 dixièmes seulement en fin de relais. L'équipe CRG SpA a signé la pole position en 1'07''684 en pneus pluie, ainsi que le meilleur tour en course en 55''666. Nouveauté 2016 : l'éclairage du Circuit Le Mans Karting International, désormais l'un des plus puissants au monde, propose une ambiance nocturne magique aux spectateurs. La couverture médiatique a été comme toujours très bien assurée par Le Mans TV avec une diffusion en direct sur plusieurs chaînes régionales et sur internet de plus de 10 heures comprenant en plus des excellentes images en piste, des discussions en studio et de nombreuses interviews dans les stands.