CIK-FIA World Karting Championship: Everybody against Camponeschi!

15.10.2012

Five month after the opening round held in Suzuka, Japan, the CIK-FIA World Karting Championship will reach its climax on the circuit of Coloane, one of the two main islands composing Macau. The Italian Flavio Camponeschi is dreaming of turning that Special Administrative Region of the Popular Republic of China into the scene of his maiden world title. Japan’s Daiki Sasaki and Italy’s Felice Tiene are however toying with the same ambition, just like the already four-time World Champion Davide Foré. And with four races still to go, many scenarios are possible!

It was at the end of May on the Suzuka circuit. By landing 3 out of the 4 races of the opening round of this 2012 World Championship, Flavio Camponeschi (Tony Kart-Vortex) had stricken a major blow. It is therefore as a comfortable leader that the Italian will arrive in Macau for the second and last meeting of the World competition. “After having competed in the European Championship and World Cup for the KF2 category with harder tyres, I shall be able to use again in Macau the special tyres placed at our disposal by Bridgestone”, explained the Italian. “They are better fitted to my driving style and I hope to take again the road to success. I really want this title!”

Extremely motivated, Flavio is also aware that he will have to be cautious as with 4 races in two days (the 3 best results of which will be retained) many opponents can very well reverse the situation. The Japanese Daiki Sasaki (Kosmic-Vortex), impressive on his home land, will confidently reach this world final. One week after he won the second division of the Japanese Formula 3 Championship, Daiki will indeed have to find again a good rhythm since he has seldom been at the wheel of a kart this year. However, he likes Macau, where he landed last year’s Asia-Pacific KF1 Championship, and he dreams of putting an end to his Karting career by donning the supreme crown. Although he is 15 points down on Camponeschi it therefore does not seem unsurpassable.

Likewise Felice Tiene (CRG-BMB) is on the way up. Laureate of the World Cup for KF2 at Zuera at the end of September, the Italian is 26 points behind and aware that he will not hold all the cards. But he is in high spirits, and his sole tactic will therefore be attacking!

Opposed to these three young Drivers, Davide Foré (CRG-BMB) is determined to utilise his experience. Despite the four world titles he already landed between 1998 and 2006, the 38 years old and most senior Driver in this competition shows a young up-an-coming Driver’s dogged determination to win. His success in the fourth race in Suzuka has certainly given him wings, and Davide will not make this long trip just to do a walk-on part. After all, he is only 2 points down on his team-mate Tiene, and he knows only too well that anything can always happen…

It is a priori between these four Drivers that the world crown will be settled. Unlucky in Japan, where he was betrayed by his equipment, the Pole Karol Basz (Birel-Parilla) will have to hope for a miracle to win, just like the Dutchman Max Verstappen (he has switched to the CRG team since Suzuka and now disposes of a CRG-TM kart), who can regret having had a collision in the final Japanese race which cost him precious points. Also in the provisional Top 10, Britain’s Tom Joyner (LH-BMB), Jordon Lennox-Lamb (CRG-BMB) and Matthew Graham (Zanardi-TM) as well as the Indonesian Philo Paz Patric Armand (Tony Kart-Vortex) will aim at a glorious feat which would enable them to gain a few places in the hierarchy. It will also be worth following the Brit Ben Hanley (ART GP-TM), who will make a come-back to the top category of direct-drive karts after having stepped on the podium of the World Cup for KZ1 in early September. Finally, let us mention the presence of two Australians (Cian Tothergill and Matthew Waters, both on Kosmic-Vortex) among the 35 entries, and a strong Asian delegation with in particular the young Andy Chang Wing Chung (Tony Kart-Vortex), who will undoubtedly have all the public’s favours as he will defend the colours of Macau.

The competitors will get down to business on Saturday morning with qualifying practice, which will determine the starting grid of the first of Saturday’s two races. On Sunday, the slate will be swiped clean with another qualifying practice session and two races which promise to be thrilling. For the title candidates there is still be a long way to go before claiming the thrown!

Asia-Pacific KF3 Championship: Varied menu

In addition to the World Championship, Macau will also host the Asia-Pacific KF3 Championship. In this 13-15 year-old class there will be Thais, Indians, Japanese, representatives of Singapore and of Hong-Kong, and even an Australian. Unlike the World Championship of the top category, the Asia-Pacific Championship will be held over one decisive Final, scheduled for Sunday afternoon.

******************

Championnat du Monde de Karting de la CIK-FIA : Tous à l’assaut de Camponeschi

Cinq mois après l’épreuve d’ouverture à Suzuka, au Japon, le Championnat du Monde de Karting de la CIK-FIA vivra son apogée sur le circuit de Coloane, l’une des deux îles principales de Macao. L’Italien Flavio Camponeschi rêve de faire de cette Région Administrative Spéciale de la République Populaire de Chine le théâtre de son premier titre mondial. Mais le Japonais Daiki Sasaki et l’Italien Felice Tiene caressent la même ambition, tout comme le déjà quadruple Champion du Monde Davide Foré. Et avec quatre courses encore au programme, de nombreux scénarios sont envisageables !

C’était à la fin du mois de mai, sur le circuit de Suzuka. En remportant 3 des 4 courses lors de l’épreuve d’ouverture de ce Mondial 2012, Flavio Camponeschi (Tony Kart-Vortex) avait frappé un grand coup. C’est donc en confortable leader que l’Italien arrivera à Macao pour le deuxième et dernier rendez-vous du Championnat du Monde. « Après avoir disputé le Championnat d’Europe et la Coupe du Monde dans la catégorie KF2 avec des pneus plus durs, je vais de nouveau pouvoir utiliser à Macao les pneus spéciaux mis à notre disposition par Bridgestone », explique l’Italien. « Ceux-ci conviennent mieux à mon style de pilotage et j’espère retrouver le chemin du succès. Ce titre, je le veux ! »

Extrêmement motivé, Flavio sait aussi qu’il devra se montrer prudent. Car avec 4 courses en deux jours (dont les 3 meilleurs résultats sont retenus), de nombreux adversaires peuvent tout à fait renverser la vapeur. Le Japonais Daiki Sasaki (Kosmic-Vortex), impressionnant sur ses terres, abordera cette finale mondiale en pleine confiance. Une semaine après avoir remporté la deuxième division du Championnat Japonais de Formule 3, Daiki devra certes retrouver le rythme après avoir très peu roulé en kart cette année. Mais il aime Macao, où il avait remporté l’an dernier le Championnat Asie-Pacifique en KF1, et il rêve de clôturer son parcours en kart en coiffant la couronne suprême. Son retard de 15 points sur Camponeschi ne paraît donc pas insurmontable.

De même, Felice Tiene (CRG-BMB) est dans une phase ascendante. Lauréat de la Coupe du Monde de KF2 à Zuera, fin septembre, l’Italien compte 26 points de retard et il sait qu’il n’aura pas toutes les cartes en mains. Mais son moral est au beau fixe et sa seule tactique sera donc l’attaque !

Face à ces trois jeunes Pilotes, Davide Foré (CRG-BMB) compte bien faire valoir son expérience. À 38 ans, et malgré quatre titres mondiaux décrochés entre 1998 et 2006, le doyen du peloton affiche la rage de vaincre d’un jeune premier. Son succès lors de la quatrième course de Suzuka lui a certainement donné des ailes et Davide n’effectuera pas le long déplacement pour faire de la figuration. Après tout, il n’a que 2 points de retard sur son équipier Tiene et il sait trop bien que tout peut toujours arriver…

A priori, c’est entre ces quatre Pilotes que se jouera la couronne mondiale. Malchanceux au Japon, où il avait été trahi par sa mécanique, le Polonais Karol Basz (Birel-Parilla) doit espérer un miracle pour l’emporter, tout comme le Néerlandais Max Verstappen (passé depuis Suzuka dans l’équipe CRG et disposant désormais d’un ensemble CRG-TM), qui peut regretter un accrochage lors de l’ultime course japonaise lui ayant couté de précieux points. Également dans le Top 10 provisoire, les Britanniques Tom Joyner (LH-BMB), Jordon Lennox-Lamb (CRG-BMB) et Matthew Graham (Zanardi-TM) ainsi que l’Indonésien Philo Paz Patric Armand (Tony Kart-Vortex) viseront un coup d’éclat qui leur permettrait de gagner quelques places dans la hiérarchie. Il faudra également suivre le Britannique Ben Hanley (ART GP-TM), qui fera son retour dans la catégorie reine des karts sans boîte de vitesses après être monté sur le podium de la Coupe du Monde KZ1 début septembre. Enfin, on soulignera parmi les 35 engagés la présence de deux Australiens (Cian Tothergill et Matthew Waters, tous deux sur Kosmic-Vortex) et une forte délégation asiatique avec notamment le jeune Andy Chang Wing Chung (Tony Kart-Vortex), qui aura sans aucun doute toutes les faveurs du public puisqu’il défend les couleurs de Macao.

Les choses sérieuses débuteront le samedi matin avec les essais qualificatifs déterminant la grille de départ de la première des deux courses du samedi. Dimanche, les compteurs seront remis à zéro avec de nouveau des essais qualificatifs et deux courses s’annonçant passionnantes à suivre. Pour les candidats au titre, le chemin est encore long avant de monter sur le trône !

Championnat Asie-Pacifique KF3 : Variété au menu

En marge du Mondial se déroulera le Championnat Asie-Pacifique de KF3. Dans cette classe des 13-15 ans, on retrouvera des Thaïlandais, des Indiens, des Japonais, des représentants de Singapour et de Hong-Kong, et même un Australien. Contrairement au Championnat du Monde de la catégorie-reine, le Championnat Asie-Pacifique se jouera sur une Finale décisive, dimanche après-midi.