Genk: the major event of the 2016 European season

25.07.2016

Unique in the history of international karting, four CIK-FIA European Champions will be awarded on Sunday at the end of the Competition at Genk (BEL). Direct drive karts in the new categories OK and OK-Junior will meet for their fourth Race of the season. For the gearbox karts in the KZ and KZ2 categories, it will be the third Race of their European programme. The challenge is uncertain in all categories and the famous Belgian circuit will not lack spectacle from 27th to 31st July 2016 with 235 Drivers entered from 41 nations and four continents.

This exceptional concentration of talent in search of European recognition will motivate young hopefuls from 13 years old in the OK-Junior category as well as the professionals of KZ, some of whom have exceeded 40 years of age with the same motivation, without forgetting elite karting in line with the origins of the sport in OK and the pure amateurs in the best sense of the term, who compete in KZ2. We will see a beautiful image of karting today, a fascinating discipline that develops tomorrow's stars of motorsport while retaining its loyal followers for years.

The modern version of a legendary track, the current Horensbergdam site offers, throughout its 1360 m length, several technical difficulties of which the sequence of corners following the start is not the least. Genk will be very selective and the challenge for the drivers is no less important than that of their technicians. Spectators could extend well beyond the main grandstand to watch  this great confrontation all around the circuit. A very positive sign is that the numbers are up from 2015 in all categories, the new OK having attracted its largest number of participants in an international competition since its recent creation.

Joyner and Basz side by side in OK

The lead of the CIK-FIA European Championship was taken by Briton Tom Joyner (Zanardi / TM Racing / Vega) at Portimao against the Pole Karol Basz (Kosmic / Vortex / Vega) who had led until then. Separated by only five points, both former World Champions will deliver a decisive battle at Genk. The young Spaniard Pedro Hiltbrand (CRG / Parilla / Vega) is still close enough to join in the fight for the title. His compatriot Marta Garcia Lopez (Evokart / Parilla / Vega) and the American Logan Sargeant (FA Kart / Vortex / Vega) are still able to target the places of honour.

OK-Junior: Watt an uncertain leader

The CIK-FIA European Junior Championship is more open than it seems. Although the Dane Noah Watt (FA Kart / Vortex / Vega) has not left the lead since the first Competition at Zuera, his dominance has appeared to erode to the benefit of newcomers such as Spain's David Vidales (Tony Kart / Vortex / Vega) and the Frenchman Victor Martins (Kosmic / Parilla / Vega), both previous winners. These Drivers are a bit far back, 9th and 8th respectively, to aim for the Championship, but they have helped to revive the title race and can again aim for victory at Genk. The Brazilian Caio Jotta Collet (BirelART / Parilla / Vega) is consequently up in 2nd place with a favourable score, which makes him one of the favourites for the Championship, ahead of the Swede Isac Blomqvist (Tony Kart / Vortex / Vega). The Briton Finlay Kenneally (FA Kart / Vortex / Vega) and the Norwegian Dennis Hauger (CRG / Parilla / Vega) are meanwhile serious underdogs.

Three-way battle in KZ

Three very different Drivers are within only four points in the provisional classification of the CIK-FIA European KZ Championship. The supremacy of the Italian Marco Ardigo (Tony Kart / Vortex / Vega) was challenged by the Czech Patrik Hajek (Kosmic / Vortex / Vega) in the second Competition, while the Frenchman Jérémy Iglesias (Sodi / TM Racing / Vega ) has taken 2nd place with impressive regularity. Ardigo still has the highest rating going into Genk, but a surprise is not ruled out. Behind this leading trio, two other Italians, additional team members, completed the top five: Paolo De Conto (CRG / Parilla / Vega) and Flavio Camponeschi (CRG / Parilla / Vega), the title holder.

KZ2: Federer slightly ahead of Pex

In the current classification of the CIK-FIA European KZ2 Championship, three points separate the leader Fabian Federer (CRG / Modena Engines / Vega) and his rival, the Dutchman Stan Pex (CRG / Vortex / Vega), while in 3rd place the Italian Alessandro Irlando (Energy / TM Racing / Vega) will have the less easy task of joining them to contest the title. It must be said that his compatriot Luca Corberi (Tony Kart / Vortex / Vega), the winner at Essay and distanced in the Final at Adria, finds himself in a more favourable position in terms of dropped scores, despite his current 4th spot. Then there is another Italian, Leonardo Lorandi (Tony Kart / Vortex / Vega) showing up in 5th.

 

**************************************************************

 

Genk, le grand rendez-vous de la saison européenne 2016

 

Fait unique dans l'histoire du karting international, quatre titres de Champion d'Europe CIK-FIA seront attribués dimanche à l'issue de la Compétition de Genk (BEL). Les karts à prise directe des nouvelles catégories OK et OK-Junior se retrouveront pour leur 4e Course de la saison. Pour les karts à boîte de vitesses des catégories KZ et KZ2, ce sera la 3e Course de leur programme européen. L'enjeu est incertain dans toutes les catégories et le spectacle ne manquera pas sur le fameux circuit belge du 27 au 31 juillet 2016 avec 235 Pilotes engagés en provenance de 41 nations et 4 continents.

Cette concentration exceptionnelle de talents en quête d'une reconnaissance européenne concernera aussi bien les jeunes espoirs à partir de 13 ans de la catégorie OK-Junior que les ténors de la KZ dont certains ont dépassé les 40 ans avec la même motivation, sans oublier l'élite du karting dans la lignée des origines de ce sport en OK, ainsi que les purs amateurs, au meilleur sens du terme, qui s'affrontent en KZ2. On aura là une belle image du karting d'aujourd'hui, une discipline passionnante qui forme les stars du sport automobile de demain tout en sachant conserver ses fidèles adeptes pendant de nombreuses années. 

Version moderne d'une piste mythique, l'actuel tracé du Horensbergdam propose, au long de ses 1360 m de long, plusieurs difficultés techniques dont l'enchainement de virages qui suit le départ n'est pas la moindre. La sélectivité sera bien au rendez-vous à Genk et le défi à relever par les Pilotes n'est pas moins important que celui de leurs techniciens. Les spectateurs risquent de déborder largement de la tribune principale et de remplir tous les abords du circuit afin d'assister à cette grande confrontation. Signe très positif, les effectifs sont en hausse par rapport à l'année 2015 dans toutes les catégories, la nouvelle OK ayant séduit son plus grand nombre de participants dans une Compétition internationale depuis sa récente création. 

Joyner et Basz au coude-à-coude en OK

La tête du Championnat d'Europe CIK-FIA a été reprise par le Britannique Tom Joyner (Zanardi/TM Racing/Vega) à Portimao face au Polonais Karol Basz (Kosmic/Vortex/Vega) qui menait jusque là. Séparés par seulement 5 points, les deux anciens Champions du Monde vont livrer une bataille décisive à Genk. Le jeune Espagnol Pedro Hiltbrand (CRG/Parilla/Vega) est cependant assez proche pour pouvoir se mêler à la lutte pour le titre. Sa compatriote Marta Garcia Lopez (Evokart/Parilla/Vega) et l'Américain Logan Sargeant (FA Kart/Vortex/Vega) sont toujours en mesure de convoiter les places d'honneur.   

OK-Junior : Watt leader incertain

Le Championnat d'Europe CIK-FIA Junior est plus ouvert qu'il n'y paraît. Si le Danois Noah Watt (FA Kart/Vortex/Vega) n'en a pas quitté les commandes depuis la première Compétition à Zuera, sa domination semble s'effriter au profit de nouveaux venus comme l'Espagnol David Vidales (Tony Kart/Vortex/Vega) et le Français Victor Martins (Kosmic/Parilla/Vega), les deux précédents vainqueurs. Ces deux Pilotes sont un peu loin, respectivement 9e et 8e, pour viser le titre, mais ils ont contribué à relancer la donne et peuvent à nouveau viser la victoire à Genk. Le Brésilien Caio Jotta Collet (BirelART/Parilla/Vega) s'est par contre hissé en 2e position avec un score favorable qui fait de lui un des favoris du Championnat, devant le Suédois Isac Blomqvist (Tony Kart/Vortex/Vega). Le Britannique Finlay Kenneally (FA Kart/Vortex/Vega) et le Norvégien Dennis Hauger (CRG/Parilla/Vega) font quant à eux figure de sérieux outsiders. 

Bataille à trois au programme en KZ

Trois Pilotes au profil très différent se tiennent en seulement 4 points au classement provisoire du Championnat d'Europe CIK-FIA de KZ. La suprématie de l'Italien Marco Ardigo (Tony Kart/Vortex/Vega) a été contestée par le Tchèque Patrik Hajek (Kosmic/Vortex/Vega) lors de la seconde Compétition, tandis que le Français Jérémy Iglesias (Sodi/TM Racing/Vega) venait s'intercaler en 2e position grâce à une régularité impressionnante. Ardigo possède toujours la plus forte cote avant Genk, mais une surprise n'est pas à écarter. Derrière ce trio majeur, deux autres Italiens, équipiers de surcroît, complètent le top 5 : Paolo De Conto (CRG/Parilla/Vega) et Flavio Camponeschi (CRG/Parilla/Vega), le tenant du titre. 

KZ2 : Federer devance légèrement Pex

Au classement actuel du Championnat d'Europe CIK-FIA de KZ2, trois petits points séparent le leader Fabian Federer (CRG/Modena Engines/Vega) de son rival, le Hollandais Stan Pex (CRG/Vortex/Vega), tandis qu'en 3e position l'Italien Alessandro Irlando (Energy/TM Racing/Vega) aura la tâche moins facile pour venir leur contester le titre. Il faut dire que son compatriote Luca Corberi (Tony Kart/Vortex/Vega), vainqueur à Essay et distancé en Finale à Adria, se retrouve dans une situation plus favorable en fonction du décompte, malgré sa 4e place actuelle. C'est encore un Italien, Leonardo Lorandi (Tony Kart/Vortex/Vega) qui est pointé au 5e rang.