OK and OK-Junior confirm their qualities at the Winter Cup

23.02.2016

The traditional event of the Winter Cup, which was 21 years old this year on the new 1200 m track of South Garda Karting in Lonato (ITA), confirmed the interest in the new OK and OK-Junior categories which have recently made their debut. An ardent supporter, the Vice-President of the CIK-FIA Kees van de Grint did not miss the event.

"After the positive feedback from the first international Competition for OK and OK-Junior at Adria, I wanted to see the situation for myself at the Winter Cup, which for me remains the great classic of the opening of the international season. The atmosphere was wonderful and there was very high attendance at sunny Lonato. I am extremely pleased with what I saw. For me it is the great return of Original Karting!

The Corberi family and all of the South Garda Karting team have done a remarkable job. The new extended track is superb, and the paddock is fantastic. From the first OK start I saw, I realised how the harmonious sound of a racing engine is important and how it is currently lacking in Formula 1. The first OK and OK-Junior Races proved that this new direction is the right one. This success should convince the most skeptical and lead ASNs to introduce these categories as soon as possible in their Championships.

We recall the conservatism that accompanied the introduction of the new CIK-FIA front fairing  previously in 2015. Today, there are many countries that use them. Similarly, I am confident in the future of new categories, because they are good for the future of Competition."

In sporting terms, the Winter Cup weekend has strengthened the first impressions of the early season. The sequence of races is both more interesting and fairer than before. The battle is already very tight between the different engine brands, Vortex, Parilla, TM Racing and LKE while Tecniengines made a promising first appearance in Competition. Drivers, especially the younger ones, are beginning to learn to use a direct-drive engine whose educational aspect will become increasingly important over time.

The testimony of the drivers confirms the attractiveness of the new categories whose push start does not present a major difficulty. The weight reduction is widely appreciated, as the karts are now sharper and more enjoyable to drive. "The corner speed is higher, but the removal of the front brakes remains for me the most important point," said Ben Hanley, OK Driver at Croc Promotions. "The steering becomes more demanding as well, especially when overtaking. The OK is definitely a major step which should soon attract more drivers, both in international and in national championships." Felice Tiene, a factory CRG Driver, agreed: "It's a good class, the engine is fun to drive. As the kart is significantly lighter, performance is high while the engines are just beginning their development."

A young American Driver, Anthony Gangi is starting a European campaign in OK this year with the team Ward Racing: "This is harder than I have known in America, in Rotax or X30, but this is what is interesting. The engine is more powerful and linear with good acceleration at low revs. The kart is very much faster. I am delighted to race a full season in Europe in these conditions." The new classes also attract amateur Drivers like the Frenchman Hugo Arnaud, who has just started his second season in Competition. "The OK category offered me a great opportunity to race in the Winter Cup with the best Drivers, which I probably would not have done before, and therefore increase my experience. I learned a lot and I'm glad I managed to restart myself after a small mistake."

For the mechanics, satisfaction is widespread. Speed ​​and ease during assembly and disassembly, light weight for handling, and the end of battery management concerns are regularly mentioned. It is however the peacefulness during the starting phase that most of these field technicians appreciate. "I like to stay in contact with my driver on the starting grid," says Christophe Noël, of the Kosmic Racing Team. "I do not have the concerns about starting the engine, a crucial moment when I could not intervene in KF. With the decompression, it will start." Arnaud Kozlinski, a CRG Racing Team mechanic, agrees: "We are no longer as anxious as before. All of the engines start, whereas before there was always one or two that caused problems. With the fundamentals of the KF, its a simple kart, where any young driver can practice with his father. That's how you learn!"

*********

OK et OK-Junior confirment leurs qualités à la Winter Cup

Le traditionnel rendez-vous de la Winter Cup, qui soufflait cette année ses 21 bougies sur le nouveau tracé de 1200 m de South Garda Karting à Lonato (ITA), a confirmé l'intérêt des nouvelles catégories OK et OK-Junior qui viennent d'entrer en scène. Ardent supporter de cette épreuve, le Vice-Président de la CIK-FIA Kees van de Grint n'a pas manqué l'évènement.

« Après les nombreux retours positifs de la première Compétition internationale des OK et OK-Junior, à Adria, j'ai souhaité me rendre compte par moi-même de la situation lors de la Winter Cup, qui reste à mes yeux la grande classique d'ouverture de la saison internationale. L'atmosphère était exceptionnelle et la fréquentation très élevée sous le soleil de Lonato. Je suis extrêmement satisfait de ce que j'ai vu. Pour moi, c'est le grand retour du Karting Original !

La famille Corberi et toute l'équipe de South Garda Karting ont effectué un travail remarquable. Le nouveau tracé rallongé est superbe, le paddock est fantastique. Dès le premier départ de OK auquel j'ai assisté, j'ai réalisé combien le bruit harmonieux d'un moteur de course était un élément important et combien cela manquait actuellement en Formule 1. Les premières Courses OK et OK-Junior ont prouvé la justesse de cette nouvelle orientation. Ces succès devraient convaincre les plus sceptiques et conduire les ASN à introduire au plus vite ces catégories dans leurs Championnats.  

On se rappelle du conservatisme qui a accompagné l'introduction par la CIK-FIA des nouvelles fixations de carénage avant en 2015. Aujourd'hui, nombreux sont les pays qui les utilisent. De la même manière, je suis confiant dans l'avenir des nouvelles catégories, parce qu'elles sont bonnes pour l'avenir de la Compétition. » 

Sur le plan sportif, ce week-end de Winter Cup a renforcé les premières impressions du début de saison. Le déroulement des Courses est à la fois plus intéressant et plus juste que par le passé. La bataille est déjà très serrée entre les différentes marques de moteur, Vortex, Parilla, TM Racing et LKE, tandis que Tecniengines a fait une première apparition prometteuse en Compétition. Les Pilotes, surtout les plus jeunes, commencent à apprendre le maniement d'une mécanique à prise directe dont l'aspect formateur ira en s'accentuant au fil du temps.

Le témoignage des Pilotes confirme l'attrait des nouvelles catégories dont le démarrage à la poussette ne présente pas de difficulté majeure. La réduction du poids est unanimement appréciée, les karts étant désormais plus vifs et plus agréables à piloter. « La vitesse de passage en courbe est plus importante, mais la suppression des freins avant reste à mes yeux le point le plus important. » a déclaré Ben Hanley, pilote OK chez Croc Promotions. « Le pilotage redevient ainsi plus exigeant, notamment lors des dépassements. Le OK est définitivement un progrès majeur qui devrait bientôt attirer davantage de Pilotes, aussi bien en International que dans les Championnats nationaux. »  Felice Tiene, officiel CRG, confirme : « C'est une bonne catégorie, le moteur est plaisant à conduire. Comme le kart est nettement plus léger, la performance est élevée alors que les moteurs commencent à peine leur phase de développement. »

Jeune pilote américain, Anthony Gangi se lance cette année dans une campagne européenne en OK au sein du team Ward Racing : «  C'est plus difficile que ce que j'ai connu en Amérique, en Rotax ou X30, mais c'est cela qui est intéressant. Le moteur est à la fois plus puissant et plus linéaire avec des bonnes reprises à bas régime. Le kart est vraiment plus rapide. Je suis ravi de disputer une saison complète en Europe dans ces conditions. » Les nouvelles catégories attirent également des Pilotes amateurs, comme le Français Hugo Arnaud, qui entame seulement sa deuxième saison en Compétition. «  La catégorie OK m'a offert une belle opportunité de pouvoir rouler à la Winter Cup au contact des meilleurs pilotes, ce que je n'aurais sans doute pas pu faire auparavant, et d'accroître ainsi mon expérience. J'ai beaucoup appris et je suis content d'avoir réussi à redémarrer tout seul après avoir commis une petite erreur. » 

Du côté des mécaniciens, la satisfaction est de rigueur. Rapidité et facilité lors des montages et démontages, légèreté pour les manipulations, disparition des soucis de gestion des batteries sont régulièrement mentionnées. C'est cependant la sérénité lors des phases de démarrage qui marque le plus ces techniciens de terrain. « J'apprécie de rester au contact de mon pilote sur la grille de départ. » précise Christophe Noël, du Kosmic Racing Team. « Je n'ai plus cette inquiétude pour le démarrage du moteur, un moment crucial où on ne pouvait pas intervenir en KF.  Avec le décompresseur, ça va tout seul. » Arnaud Kozlinski, mécanicien CRG Racing Team, approuve : «  On n'est plus anxieux comme par le passé. Tous les moteurs démarrent, alors qu'avant il y en avait toujours un ou deux qui posaient des problèmes. On s'était un peu écarté des fondamentaux avec le KF, et là on retrouve le kart simple, normal, celui qui peut être pratiqué par n'importe quel jeune pilote accompagné de son père. C'est comme cela qu'on apprend ! »

© Photo CIK/KSP