RGMMC actively preparing for the start of the CIK-FIA season

19.01.2018

The new Promoter of the CIK-FIA European and World Championships from 2018 to 2020 has not been slow to take up its role since the FIA’s decision was announced in late November. Time is indeed of the essence for RGMMC Group before the start of the season at Sarno (ITA) in April 2018. In frequent contact with the CIK-FIA, James Geidel, President of RGMMC Group, took advantage of one of his many visits to the FIA in Geneva to discuss the main lines of future action.

Mr Geidel, first of all, how did you convince the FIA to choose the RGMMC Group?

- It has given us great satisfaction to have convinced the FIA of the validity of our proposals. This is a significant challenge that we will have to take up. As Jean Todt, the President of the FIA, told us in a recent interview, we need to succeed. We are aware that the task will not be easy, but we have strong cards to play. RGMMC Group has always wanted to reach the highest level of Karting with the CIK-FIA Championships. We will count on the vast experience of our whole team in the organisation and promotion of Competitions. RGMMC Group has been involved in this activity for 15 years, mainly in international Karting series.

What are your priority objectives?

- High level karting has followed the evolution of the modern world in many ways. Although its interest, both technical and sporting, has never faltered, its success with the public and sponsors is no longer up to the challenge. This is an exciting but expensive sport that deserves a better audience. We will focus part of our effort on communication by using the interactivity of social networks, getting the public back on the tracks, putting contacts with the national and local press back into the spotlight, and especially by ensuring a broad and real TV audience for this spectacular sport. This extensive media coverage is the key element in attracting new partners to the CIK-FIA Competitions. Karting needs new resources, both for its organisation and for the professionals and Drivers who are the main players.

How are you going to achieve your goals?

- It is too early to announce our entire strategy, because we are in the process of preparation. The time limit is very short and we are focusing for the moment on the crucial points. Our collaboration with the services of the CIK-FIA is already very productive and everyone is working hard for the season to start under the best auspices. The organisation of the Competitions is a subject that we control. We have plenty of ideas for developing Karting. The knowledge of my father, Roland Geidel, the founder of RGMMC Group, regarding the sponsorship will be very useful, while I am well placed from the top of my 31 years to breathe the dynamism and sense of innovation necessary for the development of the discipline.

We are very committed to a constant dialogue between the various parties involved. The CIK-FIA, the national federations, the organisers, the Drivers, the professionals and the media are our main points of contact. We will not succeed without gathering all energy around the future of Karting. We will start by promoting a new, more convivial atmosphere in the paddock and provide ASNs as well as existing partners with a VIP reception structure to increase their participation in CIK-FIA events. The live-streaming will be more extensive, from Friday to Sunday, with many topics related to the Race, and we will simultaneously cover subjects in several languages ready to be broadcast on television. Of course, we are working in many other directions, but I cannot say more for the moment. We will know more by the first Competition at Sarno.

Do you have other longer-term projects?

- We obviously have a longer-term vision for Karting Competition. We must first prove ourselves in the field before we can participate more actively in the evolution of this exciting sport. But it is certain that we intend to contribute to the future of Karting alongside the CIK-FIA, the ASNs and the industry. We are aiming for an increase in the number of participants and we have ideas for cost reduction. Our contract as a promoter runs for three years, so the countdown has already started to reach our ambitions.

*****

RGMMC prépare activement le début de saison CIK-FIA

Le nouveau Promoteur des Championnats d'Europe et du Monde de la CIK-FIA de 2018 à 2020 n’a pas tardé à entrer dans son rôle depuis la décision de la FIA annoncée fin novembre. Le temps est en effet compté pour RGMMC Group avant le lancement de la saison qui aura lieu à Sarno (ITA) au mois d’avril 2018. En contact fréquent avec les services de la CIK-FIA, James Geidel, Président de RGMMC Group, a profité d’un de ses nombreux passages dans les locaux de la FIA à Genève pour évoquer les grands axes de son action à venir.

M. Geidel, pour commencer comment avez-vous pris le choix de la FIA en faveur de RGMMC Group ?

- C’est une très grande satisfaction pour nous d’être parvenu à convaincre la FIA du bien-fondé de nos propositions. Il s’agit d’un défi important que nous allons devoir relever. Comme nous l’a bien précisé Jean Todt, le Président de la FIA, lors d’une récente entrevue, nous nous devons de réussir. Nous sommes conscients que la tâche ne sera pas facile, mais nous avons de solides cartes en main. RGMMC Group a toujours souhaité atteindre le plus haut niveau du Karting à travers les Championnats de la CIK-FIA. Nous allons nous appuyer sur la longue expérience de toute notre équipe dans l’organisation et la promotion de Compétitions. Cela fait maintenant 15 ans que RGMMC Group s’implique dans cette activité, principalement dans des séries internationales de Karting.

Quels sont vos objectifs prioritaires ?

- Le Karting de haut niveau a suivi l’évolution du monde moderne sur bien des points. Si son intérêt, aussi bien technique que sportif, n’a jamais faibli, son succès auprès du public et des sponsors n’est plus à la hauteur des enjeux actuels. Il s’agit d’un sport passionnant, mais coûteux qui mérite une meilleure audience. Nous allons concentrer une partie de nos efforts sur la communication en exploitant l’interactivité des réseaux sociaux, en faisant revenir le public sur les pistes, en remettant à l’honneur les contacts avec la presse nationale et locale, et surtout en assurant une large et réelle audience télévisuelle à ce sport spectaculaire. Cette médiatisation poussée est l’élément clé pour attirer de nouveaux partenaires sur les Compétitions CIK-FIA. Le Karting a besoin de nouvelles ressources, tant pour son organisation que pour les professionnels et les Pilotes qui en sont les principaux acteurs.

Comment allez-vous faire pour atteindre vos buts ?

- Il est trop tôt pour annoncer l’ensemble de notre stratégie, parce que nous sommes en pleine phase de préparation. Le délai imparti est très court et nous nous concentrons pour le moment sur les points cruciaux. Notre collaboration avec les services de la CIK-FIA est déjà très productive et tout le monde travaille dur pour que la saison démarre sous les meilleurs auspices. L’organisation des Compétitions est un sujet que nous maîtrisons. Nous ne manquons pas d’idées pour développer le Karting. La connaissance de mon père, Roland Geidel, le fondateur de RGMMC Group, en ce qui concerne le sponsorship va nous être très utile, tandis que je suis bien placé du haut de mes 31 ans pour insuffler le dynamisme et le sens de l’innovation nécessaires au développement de la discipline.

Nous sommes très attachés à un dialogue constant entre les différentes parties impliquées. La CIK-FIA, les fédérations nationales, les organisateurs, les Pilotes, les professionnels et les médias sont nos interlocuteurs privilégiés. Nous ne pourrons pas réussir sans rassembler toutes les énergies autour de l’avenir du Karting. Nous allons commencer par favoriser une nouvelle ambiance plus conviviale dans le paddock et fournir aux ASN comme aux partenaires déjà présents une structure de réception VIP pour accroître leur participation aux évènements de la CIK-FIA. Le live-streaming va prendre davantage de place, du vendredi au dimanche avec de nombreux sujets rattachés à la Course, et nous réaliserons parallèlement des sujets en plusieurs langues prêts à être diffusés sur les chaînes de télévision. Nous travaillons bien entendu dans plusieurs autres directions, mais je ne peux pas en dire plus pour le moment. Nous en saurons davantage d’ici la première Compétition à Sarno.

Avez-vous d’autres projets à plus long terme ?

- Nous avons bien évidemment une vision à plus longue échéance pour la Compétition Karting. Nous devons d’abord faire nos preuves sur le terrain avant de pouvoir participer plus activement à l’évolution de ce sport passionnant. Mais il est certain que nous comptons apporter notre contribution au devenir du Karting aux côtés de la CIK-FIA, des ASN et des professionnels. Nous visons une augmentation du nombre de participants et nous avons des idées concernant la réduction des coûts. Notre contrat en tant que Promoteur court sur trois ans, le compte à rebours a déjà commencé pour atteindre nos ambitions.  

© Photo CIK/KSP