Successful first International Competition for OK and OK-Junior

08.02.2016

From 4th to 7th February 2016 at the Adria Raceway Karting (ITA), the WSK Champions Cup hosted the first international Competition of the new OK and OK-Junior categories on the circuit that will host a European Championship Competition in June. Satisfaction was in good supply when the time to sum up arrived.

The first positive point is the popularity of this opening event organised by WSK Promotion. The competitors were present in numbers despite a very early date: 38 Drivers in OK and 67 Drivers in OK-Junior were on track at Adria, significantly larger numbers than the previous events for KF and KF-Junior.

Whether on a dry track or in the rain, no particular safety problems were encountered at the entrance to the track during the starting procedures or during racing.

The Qualifying Heats and Finals were praised for their intensity and fairness. Spectacular battles, plentiful overtaking, a few skirmishes, is what was observed. The new engines bring notably increased performance in OK, in the range of 5/10 per lap at Adria, with a more measured but perceptible evolution in OK-Junior. A last comment is that the four engine brands represented at Adria (Vortex, Parilla, TM Racing and LKE) appeared to be very close in performance.

Here are some testimonies collected during the Competition at Adria.

Alessandro Ferrari, Race Director at the WSK Champions Cup

"I admit I felt a little apprehensive for the emergence of the new OK engines in WSK. From the starts early on, I realised it was a success. Everything went well regarding safety, including for Juniors, which was crucial. I systematically gave two practice laps for Drivers to regroup, but they still need to make progress on this. Otherwise, we witnessed some very competitive and fair races. Penalties for front spoilers were not very common in the dry. I am convinced of the success of the OK generation."

Dennis Hauger, age 12, Norwegian, former 60 Mini Driver and OK-Junior rookie, CRG-Parilla

"I love the OK-Junior. I did some tests in KF-Junior and I feel that the new category is faster. I have not tried to start my own kart, but I intend to prepare myself soon. The hardest thing for me is to get used to the intensity of the struggle in Junior, the machine is not a problem, anything but!"

Gianni Palmieri, Vice-World Champion in Formula C in 1997, European Champion in Formula Super A in 1999, professional mechanic for 15 years.

"The OK resembles in many respects the old 100cc, they are real racing engines, but with reliability worthy of our era. The kart is lighter, the front brakes are gone, performance has increased, it is a very good thing. For us, mechanics, the work is easier and it should normally be cheaper for customers. I'm glad that everything worked well for the first race. The push start is not a real problem, it's only a matter of habit. We will have to look after our physical fitness too!"

Tom Joyner, World Champion in KF in 2013

"This first experience racing the OK engine was quite satisfactory. The different running with prototypes over the course of last season had not impressed me. Now that the engines are in their final configuration, it is something else. We can take advantage of the removal of the front brakes and the decreased weight. The kart is really efficient and very quick. It is a delight to drive. We still need to work to understand the intricacies of these new engines, but I'm sure in a few weeks we will be in focus."

Ralf Schumacher, Team KSM

"We are very pleased with the first races in OK and OK-Junior. The Winterpokal at Kerpen was a successful test shot as both drivers did well, but we were mainly present to show the potential of the new engines and support their rapid implementation. To start with, everything has gone well. The starting of the engine poses no particular problems, except perhaps when pushing on the track for some, and the performance is already there waiting. As we have seen at Adria, the parc fermé and the track entrance need to be adjusted accordingly. The progress of these first races should reassure the skeptics."

***********

Première Compétition internationale réussie en OK et OK-Junior

Du 4 au 7 février 2016 sur l'Adria Karting Raceway (ITA), la WSK Champions Cup a fourni le cadre de la première grande Compétition internationale des nouvelles catégories OK et OK-Junior sur le circuit qui recevra une Compétition de Championnat d'Europe en juin prochain. Les sources de satisfaction ne manquent pas à l'heure du bilan.

Le premier point positif concerne à la fréquentation de cette épreuve d'ouverture organisée par WSK Promotion. Les compétiteurs ont répondu présents en nombre malgré une date très précoce: 38 Pilotes OK et 67 Pilotes OK-Junior étaient en effet en piste à Adria, des chiffres sensiblement plus importants que ceux des éditions précédentes en KF et KF-Junior.

Que ce soit sur piste sèche ou sous la pluie, aucun problème particulier n'a été rencontré sur le plan de la sécurité, lors des entrées sur la piste, pendant les procédures de départ ou pendant les Courses.

Manches Qualificatives et Finales ont été saluées pour leur intensité et leur correction. De belles bagarres, de nombreux dépassements, peu d'accrochages, voilà ce qui a pu être constaté. Les nouvelles motorisations apportent un regain de performance notable en OK, de l'ordre de 5 dixièmes au tour à Adria, une évolution plus mesurée bien que sensible également en OK-Junior. Dernière remarque, les quatre marques de moteur représentées à Adria (Vortex, Parilla, TM Racing et LKE) se sont révélées dès à présent très proches au niveau des performances.

Voici quelques témoignages recueillis pendant la Compétition d'Adria.

Alessandro Ferrari, directeur de course à la WSK Champions Cup

« J'avoue que je ressentais un peu d'appréhension pour l'entrée en scène des nouveaux moteurs OK en WSK. Dès les premiers départs, j'ai compris que c'était gagné. Tout s'est bien passé sur le plan de la sécurité, notamment en Junior, ce qui était essentiel. J'ai donné systématiquement deux tours de formation pour que les pilotes puissent se regrouper, mais ils doivent encore progresser sur ce point. Sinon, nous avons assisté à des courses très disputées et très correctes. Les pénalités pour carénage avant décroché n'ont pas été très nombreuses sur le sec. Je suis convaincu de la réussite de la génération OK. »

Dennis Hauger, 12 ans, Norvégien, ancien pilote 60 Mini débutant en OK-Junior, CRG-Parilla

« J'aime beaucoup le OK-Junior. J'ai effectué quelques tests en KF-Junior et je sens bien que cela va plus vite avec la nouvelle catégorie. Je n'ai pas encore essayé de lancer mon kart tout seul, mais je compte m'y préparer bientôt. Le plus difficile pour moi est de m'habituer à l'intensité de la lutte en Junior, la machine n'est pas un problème, au contraire ! »

Gianni Palmieri, Vice-Champion du Monde Formule C en 1997 , Champion d’Europe Formule Super A en 1999, mécanicien professionnel depuis une quinzaine d'années.

« Le OK ressemble en bien des points aux anciens 100cc, ce sont de vrais moteurs de compétition, mais avec une fiabilité digne de notre époque. Le kart est plus léger, les freins avant ont disparu, les performances augmentent, c'est une très bonne chose. Pour nous, mécaniciens, le travail est plus simple et normalement les prestations devraient revenir moins cher aux clients. Je suis content de voir que tout a bien fonctionné pour la première course. Le démarrage à la poussette n'est pas un vrai problème, ce n'est qu'une question d'habitude. Nous aussi, nous allons devoir soigner notre condition physique ! »

Tom Joyner, Champion du Monde KF 2013

« Cette première expérience en course avec le moteur OK est tout à fait satisfaisante. Les différents roulages avec les prototypes dans le courant de la saison dernière ne m'avaient pas impressionné. Maintenant que les moteurs sont dans leur configuration définitive, c'est autre chose. On profite de la suppression des freins avant et de l'abaissement du poids. Le kart est vraiment performant et surtout très vif. C'est un vrai régal à piloter. Il reste à travailler pour bien comprendre toutes les subtilités de ces nouvelles mécaniques, mais je suis sûr que d'ici quelques semaines on sera au point. »

Ralf Schumacher, Team KSM

« Nous sommes vraiment contents des premières courses en OK et OK-Junior. La Winterpokal de Kerpen était un coup d'essai réussi puisque nos deux pilotes se sont imposés, mais il s'agissait surtout d'être présent pour montrer le potentiel des nouveaux moteurs et soutenir leur implantation rapide. Pour un début, tout se passe bien. Le démarrage des machines ne pose pas de problèmes particuliers, sauf peut-être en cas de relance sur la piste pour certains, et la performance est déjà au rendez-vous. Comme on l'a vu à Adria, le parc fermé de départ et l'entrée en piste gagnent à être aménagés en conséquence. Le déroulement de ces premières courses devrait rassurer les sceptiques. »