Terry Fullerton, more than 40 years experience in karting

31.01.2014

Eight time British Champion, four time European Champion and World Champion in 1973 against François Goldstein, the star of the 70s, the Briton Terry Fullerton is a key figure in the history of karting. His fame erupted in the public eye with the release of the famous documentary about Ayrton Senna of Brazil where he said he was the best driver he ever met. Terry Fullerton never left karting after his racing career. A chassis manufacturer and team manager, he now coaches young karting hopefuls and regularly attends international competitions.

"The evolution of karting in the last ten years is quite strange," says Terry Fullerton. "Rotax Max has grown significantly while the CIK categories have suffered from economic problems and have seen their entries dwindle. This is a serious situation and we all feel concerned. Good decisions must be taken in the area of regulations, but I recognize that it is not easy.

"That said, today's young drivers are very good. They work well with the data acquisition systems, studying every corner, analyzing a large number of parameters, both for set-up and for driving. All this prepares them effectively for their move to cars. I do not think the races are rougher now than in my day. We only had to learn from our experiences and our mistakes, but today the teams watch over the behaviour of their drivers and tell them what they should avoid as they need to improve.

"Although the number of entries has decreased compared to the heyday of 100cc, CIK-FIA events are still the most prestigious. Nothing can compete with the level of a World Championship final like the one on in Bahrain.

**********

"Terry Fullerton, plus de 40 ans d'expérience en karting

Huit fois titré en Championnat britannique, quadruple Champion d'Europe et Champion du Monde en 1973 face à François Goldstein, la star des années 70, le Britannique Terry Fullerton est une figure incontournable de l'histoire du karting. Sa notoriété a éclaté aux yeux du grand public lors de la sortie du fameux documentaire consacré à Ayrton Senna dans lequel le Brésilien le qualifiait de meilleur pilote qu'il ait jamais rencontré. Terry Fullerton n'a jamais quitté le milieu après sa carrière de pilote. Fabricant de châssis, team manager, il coache actuellement des jeunes espoirs du karting et fréquente assidûment les compétitions internationales. 

« L'évolution du karting depuis une dizaine d'années est assez étrange. » explique Terry Fullerton. « Le Rotax Max s'est beaucoup développé tandis que les catégories CIK souffraient du contexte économique et voyaient leurs plateaux s'amenuiser. C'est une situation préoccupante et nous devons tous nous sentir concernés. De bonnes décisions doivent être prises dans le domaine de la réglementation, mais je reconnais que ce n'est pas facile.

Cela dit, les jeunes pilotes d'aujourd'hui sont très bons. Ils travaillent beaucoup à partir des systèmes d’acquisition de données, étudient chaque virage, analysent une grande quantité de paramètres, aussi bien pour la technique que pour le pilotage. Tout cela les prépare efficacement pour leur passage en automobile. Je ne trouve pas que les courses soient plus rudes aujourd'hui qu'à mon époque. Nous devions apprendre seuls de nos expériences et de nos erreurs, alors qu'aujourd'hui les teams veillent sur le comportement de leurs pilotes et leur indiquent ce qu'ils doivent éviter comme ce qu'ils doivent améliorer. 

Même si le nombre d'engagés a baissé par rapport à la grande époque des 100cc, les compétitions de la CIK-FIA restent toujours les plus prestigieuses. Rien ne peut rivaliser avec le niveau d'une finale de Championnat du Monde comme celle de Bahreïn. »