The factory Sodikart team wins the FIA ​​Karting Endurance Championship

01.10.2018

In its third year, the FIA ​​Karting Endurance Champion title was won by a factory team, that of the French manufacturer Sodikart, while the official CRG SpA team was once again on the podium. At Le Mans, the 33rd edition of the 24 Hours Karting also confirmed the internationalisation of this Competition at the same time as it affirmed the potential and the attraction of OK engines.

The 24 Hours of Karting, the leading endurance Competition, had to contend with the 1384 metres of the Le Mans Karting International Circuit on 29th and 30th September 2018. The involvement and reputation of the Automobile Club de l'Ouest (ACO) in this area has nothing more to prove. The strong collaboration between the ACO and the CIK-FIA has ensured good progress for the FIA ​​Karting Endurance Championship and a positive image of the discipline. The first victory of a factory team opens the way for new challenges from manufacturers who had previously delayed their arrival in Endurance. In terms of engines, TM Racing used its experience from last year to come up with strong attributes to win against their only rival, Vortex, represented by private teams.

Equipped with LeCont tyres, there were 13 GP1 karts this year among the 32 entries in the 24 Hours Karting. The power and reliability of the OK engines largely contributed in the increase in the proportion of GP1 karts among the competitors as well as providing a superb show on the track.

The Competition was very intense with many twists and turns. Although the rain was noticeable by its absence, the cold of the night made the race difficult for every participant. Drivers and machines were put to the test, confirming that the preparation for such a race should leave nothing to chance. Beyond the pure performances of each team, often the technical hazards and their resolution shaped the hierarchy.

After the Qualifying phases, the Competition started strongly from the start given on Saturday, 29th September at 3:00 PM sharp as is the tradition. Several teams took turns in the lead in the early hours of the race. One of them, JFJ Performance (Sodi / Vortex / LeCont) took control convincingly shortly before midnight. At that time, Sodikart (Sodi / TM Racing / LeCont) remained in 2nd position followed closely by the other factory team, CRG SpA (CRG / TM Racing / LeCont). The night was accompanied by many mechanical mishaps that constantly changed the positions. CRG SpA was struggling with Wintec Chambord (Tony Kart / Vortex / LeCont), before recovering 3rd place several laps from the leaders. Despite all his efforts, Sodikart could not get closer than a lap to JFJ Performance because of several minor concerns.

An hour and 30 minutes from the finish, it was the turn of the leader to encounter a problem, having led without interruption for nearly 900 laps. A simple chain break that occurred far from the pits delayed the kart and allowed Sodikart, until now in ambush, to take the lead. The factory Sodi team was able to finish as a strong winner with a lap in the lead having completed 1504 laps, more than 2000 km. A private team, victorious in the lower category in 2017, JFJ Performance however achieved a great feat in its first participation in GP1. Always very fast, but subject to many problems, CRG SpA was on the 3rd step of the podium, 11 laps behind the leader. The team La Manche KartMag (Tony Kart / Vortex / LeCont) came back to 4th place, followed by Cormeilles-KMD (Sodi / Vortex / LeCont).

Final classification of the 2018 FIA ​​Karting Endurance Championship

1- Sodikart - Sodi / TM Racing / LeCont
Tom Joyner (GBR) - Bas Lammers (NLD) - Alex Irlando (ITA) - Anthony Abbasse (FRA)

2- JFJ Performance - Sodi / Vortex / LeCont
Adrien Renaudin (FRA) - Jean Nomblot (FRA) - Kevin Petit (FRA) - William Godefroid (BEL)

3- CRG SpA - CRG / TM Racing / LeCont
Paolo De Conto (ITA) - Pedro Hiltbrand (ESP) - Callum Bradshaw (GBR) - Andrea Rosso (ITA)

***********

L'équipe officielle Sodikart remporte le Championnat d'Endurance FIA Karting

Pour sa troisième année d'existence, le titre de Champion d'Endurance FIA Karting a été conquis de haute lutte par une équipe d'usine, celle du constructeur français Sodikart, tandis que l'équipe officielle CRG SpA montait une nouvelle fois sur le podium. Au Mans, la 33e édition des 24 Heures Karting a également confirmé l'internationalisation de cette Compétition en même temps qu'elle affirmait le potentiel et l'attrait des moteurs OK.

Épreuve reine de l'endurance, les 24 Heures Karting avait pour cadre les 1384 m du Circuit International Le Mans Karting, les 29 et 30 septembre 2018. L'implication et la réputation de l'Automobile Club Club de l'Ouest dans ce domaine n'est plus à démontrer. La bonne collaboration entre l'ACO et la CIK-FIA a permis d'assurer au Championnat d'Endurance FIA Karting un bon déroulement et une image positive de la discipline. La première victoire d'une équipe d'usine ouvre la voie à de nouveaux challenges pour les constructeurs qui avaient jusque-là retardé leur arrivée en Endurance. En ce qui concerne les moteurs, TM Racing a utilisé son expérience de l'an passé pour arriver avec de solides arguments et s'imposer face à son unique rival, Vortex, représenté par des équipes privées.

Équipés de pneumatiques LeCont, treize karts GP1 étaient présents cette année parmi les 32 engagés des 24 Heures Karting. Les qualités de puissance et de fiabilité des mécaniques OK ont largement contribué à augmenter la proportion des GP1 parmi les compétiteurs en même temps qu'elles fournissaient un superbe spectacle en piste.

La Compétition s'est avérée une nouvelle très intense avec de nombreux rebondissements. Si la pluie a été remarquée par son absence, le froid des dernières de la nuit a rendu la Course difficile pour tous les participants. Les hommes et les machines ont été soumis à rude épreuve, confirmant que la préparation d'une telle épreuve ne devait rien laisser au hasard. Au-delà des performances pures de chaque équipage, ce sont souvent les aléas techniques plus ou moins nombreux et leur résolution qui façonnaient la hiérarchie.

Après les phases qualificatives, la compétition démarrait fort dès le départ donné samedi 29 septembre à 15h00 précises comme le veut la tradition. Plusieurs équipages se relayaient en tête dans les premières heures de course. L'un d'entre eux, JFJ Performance (Sodi/Vortex/LeCont) prenait les commandes de manière durable peu avant minuit. À ce moment, Sodikart (Sodi/TM Racing/LeCont) se maintenait en 2e position suivi de près par l'autre équipage d'usine, CRG SpA (CRG/TM Racing/LeCont). La nuit s'accompagnait de son lot de contretemps mécaniques qui faisait varier constamment les positions. CRG SpA était ainsi aux prises avec Wintec Chambord (Tony Kart/Vortex/ LeCont), avant de récupérer sa 3e place à plusieurs tours des leaders. Malgré tous ses efforts, Sodikart ne parvenait pas à se rapprocher à moins d'un tour de JFJ Performance à cause de plusieurs soucis mineurs.

À 1h30 de l'arrivée, c'était au tour du leader de rencontrer un problème, après avoir mené sans partage pendant près de 900 tours. Un banal bris de chaîne qui se produisait loin des stands retardait son tableau de marche et permettait à Sodikart, jusque-là en embuscade, de s'emparer de la 1re place. L'équipe officielle Sodi pouvait conclure en grand vainqueur avec un tour d'avance en ayant bouclé 1504 tours, soit plus de 2000 km. Équipe privée, victorieuse dans la catégorie inférieure en 2017, JFJ Performance réussissait cependant un bel exploit pour sa première participation en GP1. Toujours très rapide, mais peu épargnée par les ennuis, CRG SpA montait sur la 3e marche du podium, 11 tours derrière le leader. L'équipage La Manche KartMag (Tony Kart/Vortex/LeCont)  revenait en 4e position, suivi par Cormeilles-KMD (Sodi/Vortex/LeCont). 

Classement final du Championnat d'Endurance FIA Karting 2018
1- Sodikart – Sodi/TM Racing/LeCont
Tom Joyner (GBR) – Bas Lammers (NLD) – Alex Irlando (ITA) – Anthony Abbasse (FRA)

2- JFJ Performance – Sodi/Vortex/LeCont
Adrien Renaudin (FRA) – Jean Nomblot (FRA) – Kevin Petit (FRA) – William Godefroid (BEL)

3- CRG SpA – CRG/TM Racing/LeCont
Paolo De Conto (ITA) – Pedro Hiltbrand (ESP) – Callum Bradshaw (GBR) – Andrea Rosso (ITA)

© Photo CIK-FIA KSP