World crowns for Hiltbrand and Martins in the magic of Bahrain

21.11.2016

The double CIK-FIA World Championship held in Bahrain from 16th to 19th November 2016 will remain in the annals of Karting for many reasons. With Pedro Hiltbrand and Victor Martins, two great Champions were crowned after Races of exceptional intensity. Suspense and twists animated the winning of the titles, from beginning to the end. The Competition benefited from the major contribution of the host country, the Kingdom of Bahrain, whose quality of welcome deserves to be highlighted.

In Bahrain, the Vice-President of the CIK-FIA Kees van De Grint couldn't hide his enthusiasm at the end of the Competition:

"We had a real dream week in Bahrain. First of all, the high number of Drivers engaged in this first World Competition for the OK and OK-Junior categories, a long way away from the usual European Karting bases, was very satisfactory. The other important point concerns the warm and efficient welcome to our guests. What the people of Bahrain did to host several hundred people in perfect conditions was incredible. Taking care of travel, accommodation, catering and transfers made this Competition very affordable. We must congratulate and thank the Kingdom of Bahrain for the human and financial efforts which produced the success of this Competition. We are in another world that we are going to have to leave to find reality. It is not about making Bahrain a standard, but it feels good to live the dream from time to time."

"The races were very exciting. The leaders changed on every lap, the overtaking was constant. Many motor racing enthusiasts, there for the last FIA World Endurance Championship Competition, the WEC 6 Hours of Bahrain, showed overwhelming enthusiasm for the intensity of the Kart Racing show."

"The OK engines have proved their efficiency everywhere, offering competitors fantastic equipment to explode their talent. Congratulations on the crowning of the new World Champions, Pedro Hiltbrand and Victor Martins. I cannot help but think that if a Spaniard and a Frenchman can win a World Championship, when their respective countries do not currently organise a national series for OK and OK-Junior, one can only imagine what the dominance of Spain and France would be with true National Championships throughout the year for these categories..."

The sporting confrontation proved exciting to watch during the three days of the Competition. The importance of the stakes, combined with a track which was much appreciated by the Drivers and with the magic of the Night Races, all contributed to the success of this double CIK-FIA World Championship. The predictions remained very uncertain until the last moment and the tension was at its height at the start of the Finals.

Hiltbrand makes history

Winner of the CIK-FIA European Championship (OK) and the CIK-FIA International KZ2 Super Cup this year, the Spaniard Pedro Hiltbrand (CRG / Parilla / Vega) has undoubtedly marked the history of Karting by fighting to win the 2016 CIK-FIA World Championship. Few Drivers have been so successful over their careers; the name of Max Verstappen comes to mind immediately to evoke a success of this order. However, Pedro Hiltbrand hopes to remain in Karting as long as possible.

Italy's Lorenzo Travisanutto (Tony Kart / Vortex / Vega) began by taking Pole Position in the Qualifying Practice ahead of the defending Champion Karol Basz (Kosmic / Vortex / Vega) who dominated in the Qualifying Heats, followed by the Finn Paavo Tonteri (CRG / Parilla / Vega). Russia's Alexander Smolyar (Tony Kart / Vortex / Vega) created a surprise by winning Prefinal 1.

The Italian Felice Tiene (CRG / Parilla / Vega) ceded Prefinal 2's victory to Hiltbrand due to a penalty. In the Final, the Basz / Hiltbrand duel took place from the start. The young Dane Christian Lundgaard (Ricciardo Kart / Parilla / Vega) and Tonteri interfered for a while in the debates, but the two favourites then resumed their duel, punctuated by several reversals of the situation. Basz's seizure of control on the 16th of the 22 laps seemed decisive, but Hiltbrand succeeded in regaining the lead during a daring overtake. The young Spaniard then kept his distance until the finish, while the Pole battled to return to the second step of the podium in front of Tiene, who climbed very well from 20th position on the starting grid.

Martins crowned among the youngsters

The Frenchman Victor Martins (Kosmic / Parilla / Vega) was one of the long list of favourites for the CIK-FIA World Junior Championship, but many twists kept the suspense up until the Final. The Dane Noah Watt (Tony Kart / Vortex / Vega) lost all hope in a very tense Qualifying Practice session. Spaniard David Vidales (Tony Kart / Vortex / Vega) won the Pole Position and was in the lead at the end of his five Qualifying Heats, just ahead of Martins. The final scenario was set up after the victory of these two Drivers in their respective Prefinals. Others, such as Brazil's Gianluca De Castro Petecof (CRG / Parilla / Vega), Sweden's Hampus Eriksson (Tony Kart / Vortex / Vega) and Britain's Finlay Kenneally (FA Kart / Vortex / Vega) were still able to participate in the fight for the title. At the start of the Final, Vidales and Martins clashed severely which allowed De Castro Petecof and Kenneally to briefly take the lead. Vidales took the lead while Martins found himself 5th, but the Spaniard dropped back in turn. Martins took over the lead and escaped definitively at the halfway point. Vidales managed to reach 2nd position by surpassing De Castro Petecof and Théo Pourchaire (Kosmic / Vortex / Vega) in the middle of the fight. Victor Martins won the Race and the title of World Champion with a good lead, David Vidales was on the second step of the podium followed by the young Theo Pourchaire. 

*********

Couronnes mondiales pour Hiltbrand et Martins dans la magie de Bahreïn

Le double Championnat du Monde CIK-FIA organisé à Bahreïn du 16 au 19 novembre 2016 restera dans les annales du Karting pour multiples raisons. Avec Pedro Hiltbrand et Victor Martins, deux grands Champions ont été couronnés à l'issue de Courses d'une intensité exceptionnelle. Suspense et rebondissements ont en effet animé la conquête des titres, du début jusqu'à la fin. La Compétition a bénéficié de la contribution majeure du pays hôte, le Royaume de Bahreïn, dont la qualité de l'accueil mérite d'être soulignée. 

Présent à Bahreïn, le Vice-Président de la CIK-FIA Kees van De Grint ne cache pas son enthousiasme au terme de la Compétition :

« Nous avons vécu un véritable rêve cette semaine à Bahreïn. Tout d'abord, le nombre élevé de Pilotes engagés à cette première Compétition mondiale des catégories OK et OK-Junior se déroulant loin des bases habituelles du Karting européen est très satisfaisant. L'autre point important concerne l'accueil aussi chaleureux qu'efficace de nos hôtes. Ce que font les gens de Bahreïn pour recevoir plusieurs centaines de personnes dans des conditions parfaites est incroyable. La prise en charge du voyage, de l'hébergement, de la restauration et des transferts a rendu cette Compétition très abordable. Nous nous devons de féliciter et de remercier les efforts humains et financiers effectués par le Royaume de Bahreïn pour la réussite de cette Compétition. Nous sommes ici dans un autre monde que nous allons devoir quitter pour retrouver la réalité. Il ne s'agit pas de faire de Bahreïn un standard, mais cela fait du bien de vivre un rêve de temps en temps. »

« Les courses ont vraiment été très excitantes. Les leaders changeaient à chaque tour, les dépassements étaient incessants. De grands connaisseurs du sport automobile, présents pour la dernière Compétition du Championnat du Monde d'Endurance FIA, les 6 H de Bahreïn WEC, ont montré un enthousiasme débordant pour l'intensité du spectacle des Courses de Karting. »

« Les moteurs OK ont prouvé leur efficience sur tous les terrains, offrant aux compétiteurs un matériel fantastique pour faire éclater leur talent. Toutes mes félicitations saluent le couronnement des nouveaux Champions du Monde, Pedro Hiltbrand et Victor Martins. Je ne peux m'empêcher de penser que si un Espagnol et un Français peuvent remporter un Championnat du Monde, alors que leurs pays respectifs n'organisent à ce jour aucune série nationale pour les OK et OK-Junior, on peut imaginer ce que serait la domination de l'Espagne et de la France avec de véritables Championnats nationaux tout au long de l'année pour ces catégories... »

La confrontation sportive s'est avérée passionnante à suivre pendant les trois jours de la Compétition. L'importance de l'enjeu, alliée à un tracé très apprécié par les Pilotes et à la magie des Courses nocturnes, tout cela a contribué à la réussite de ce double Championnat du Monde CIK-FIA. Les pronostics restaient très incertains jusqu'au dernier moment et la tension était maximale au départ des Finales. 

Hiltbrand rentre dans l'Histoire

Vainqueur cette année du Championnat d'Europe CIK-FIA (OK) puis de la Super Coupe Internationale CIK-FIA de KZ2, l'Espagnol Pedro Hiltbrand (CRG/Parilla/Vega) a incontestablement marqué l'histoire du Karting en conquérant de haute lutte le Championnat du Monde CIK-FIA 2016. Peu de Pilotes ont connu un tel succès au cours de leur carrière ; le nom de Max Verstappen vient tout de suite à l'esprit pour évoquer une réussite de cet ordre. Par contre, Pedro Hiltbrand compte bien, pour sa part, rester en Karting le plus longtemps possible. 

L'Italien Lorenzo Travisanutto (Tony Kart/Vortex/Vega) avait commencé par signer la Pole Position lors des Essais Qualificatifs avant que le Polonais Karol Basz (Kosmic/Vortex/Vega), Champion en titre, ne le domine lors des Manches Qualificatives, suivi par le Finlandais Paavo Tonteri (CRG/Parilla/Vega). Le Russe Alexander Smolyar (Tony Kart/Vortex/Vega) créait la surprise en remportant la Préfinale 1. L'Italien Felice Tiene (CRG/Parilla/Vega) cédait la victoire de la Préfinale 2 à Hiltbrand à cause d'une pénalité. En Finale, le duel Basz/Hiltbrand se mettait en place dès le départ. Le jeune Danois Christian Lundgaard (Ricciardo Kart/Parilla/Vega) et Tonteri se sont immiscés un temps dans les débats, mais les deux favoris ont ensuite repris leur mano a mano, ponctué de plusieurs retournements de situation. La prise de pouvoir de Basz au 16e des 22 tours semblait décisive, mais Hiltbrand réussissait à rependre les commandes lors d'un dépassement audacieux. Le jeune Espagnol prenait ensuite ses distances jusqu'à l'arrivée, tandis que le Polonais bataillait pour revenir sur la 2e marche du podium devant Tiene, très bien remonté depuis la 20e position sur la grille de départ. 

Le sacre de Martins parmi les jeunes

Le Français Victor Martins (Kosmic/Parilla/Vega) faisait partie de la longue liste des favoris du Championnat du Monde CIK-FIA Junior, mais de nombreux rebondissements ont maintenu le suspense jusqu'en Finale. Le Danois Noah Watt (Tony Kart/Vortex/Vega) perdait tout espoir lors d'une séance d'Essais Qualificatifs très tendue. L'Espagnol David Vidales (Tony Kart/Vortex/Vega) réalisait la Pole Position et restait en tête à l'issue de ses cinq Manches Qualificatives, juste devant Martins. Le scénario final se mettait en place après la victoire des ces deux Pilotes dans leur Préfinale respective. D'autres, comme le Brésilien Gianluca De Castro Petecof (CRG/Parilla/Vega), le Suédois Hampus Eriksson (Tony Kart/Vortex/Vega) ou le Britannique Finlay Kenneally (FA Kart/Vortex/Vega), Champion d'Europe, restaient cependant encore en mesure de participer à la conquête du titre. Au départ de la Finale, Vidales et Martins s'affrontaient sévèrement et permettaient à De Castro Petecof et Kenneally d'occuper brièvement la tête. Vidales prenait l'avantage tandis que Martins se retrouvait 5e, mais l'Espagnol rétrogradait à son tour. Martins reprenait les commandes et s'échappait définitivement à mi-parcours. Vidales parvenait à rejoindre la 2e position en dépassant De Castro Petecof et Théo Pourchaire (Kosmic/Vortex/Vega) en pleine bagarre. Victor Martins remportait la Course et le titre de Champion du Monde avec une belle avance, David Vidales montait sur la 2e marche du podium suivi par le jeune Théo Pourchaire.